Régions Kabylie Tiziouzou
 

Tizi Ouzou : La polyclinique de Bouzeguène sans eau

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.07.17 | 12h00 Réagissez

Les pénuries d’eau sont récurrentes au niveau de la commune de Bouzeguène. Ainsi, jeudi dernier, à la polyclinique de Loudha Guighil, dans la commune de Bouzeguène, le personnel de l’EPSP à refusé de travailler en signe de protestation contre le manque criant d’eau pour les besoins du nettoyage.

«C’est un véritable cri de détresse que lance le personnel qui fait chaque jour face à la dégradation de la situation en matière d’hygiène», lance un infirmier. La grève déclenchée spontanément, jeudi dernier, par le personnel médical et paramédical a finalement apporté la solution escomptée, même si elle est momentanée. La grève a été interrompue à 11 heures après l’arrivée du camion citerne de l’ADE. Les agents d’entretien ont pu faire le ménage dans les services.
Un agent paramédical décrit la situation : «En effet, nous avons organisé un piquet de grève pour protester contre le manque d’eau. Nous avons sollicité maintes fois les autorités pour nous envoyer une citerne d’eau, mais aucune solution n’a été apportée. Depuis cinq jours, l’eau n’a pas coulé dans les robinets. Les couloirs, les salles de soins, les salles de consultations, celles des urgences et la maternité n’ont pas été nettoyés. Un cauchemar pour l’équipe médicale. Les taches de souillures et de sang sont visibles partout et la situation au service de maternité est insoutenable.» Cette solution est provisoire. A Bouzeguène, les pénuries d’eau sont permanentes, surtout que l’été ne fait que commencer. 

Kamel K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...