Régions Kabylie Tiziouzou
 

Tizi Ouzou : La Fête du bijou s’ouvre aujourd’hui à Ath Yenni

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.07.17 | 12h00 Réagissez

Le coup d’envoi de la 14e édition de la Fête du bijou sera donné aujourd’hui, dans la commune d’Ath Yenni, à 45 kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.

Cette manifestation organisée sous le haut patronage du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, de l’APW et de la Chambre de l’artisanat et des métiers de la wilaya de Tizi Ouzou, regroupera plus de 70 participants venus de plusieurs wilayas du pays, pour exposer leurs produits. Des artisans spécialisés dans d’autres métiers, comme la poterie, la tapisserie, la robe kabyle et la vannerie prendront également part à ce rendez-vous qui consiste, selon ses organisateurs, à vulgariser davantage le produit local.

D’ailleurs, la Fête du bijou est placée cette année sous le thème : «Le bijou d’Ath Yenni, patrimoine national d’une dimension mondiale». Il s’agit, en effet, de continuer dans l’objectif tracé lors des éditions précédentes, à savoir aboutir à la labellisation du bijou d’Ath Yenni. Selon Smaïl Deghoul, président de l’APC d’Ath Yenni, le programme de ce rendez-vous est riche et varié.

Il s’articulera, ajoute le même responsable, autour d'expositions, de conférences et autres activités artistiques qui s’étaleront jusqu’à la clôture de cette édition prévue le 4 août prochain. «L’événement sera l’occasion de mettre en avant aussi l’histoire du bijou berbère. En plus des expositions d’artisans, il y aura aussi des conférences sur des thématiques ayant trait à l’événement.

Notre objectif est de valoriser le bijou, ce patrimoine ancestral qui fait toujours la fierté de notre région. Cette dernière sera ainsi, une semaine durant, la capitale du bijou traditionnel berbère. Le produit d’Ath Yenni garde toujours fièrement et incontestablement sa valeur et son image», a-t-il précisé.

Par ailleurs, notons que la Fête du bijou d’Ath Yenni sera sans doute une occasion inouïe pour les bijoutiers de promouvoir leur métier. Ils saisiront certainement aussi l’opportunité de parler de leurs problèmes, notamment l’absence de la matière première. Enfin, l’événement permettra à la région de connaître une ambiance particulière, surtout en cette trêve estivale, où la localité est prisée par des centaines de visiteurs, notamment pour son implantation tout juste en face des majestueux monts du Djurdjura.

Hafid Azzouzi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...