Régions Kabylie Tiziouzou
 

5e édition du concours Aïssat Rabah

Tiferdout, le village le plus propre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	18 mois de travail pour décrocher le premier prix
18 mois de travail pour décrocher le premier prix

Le concours du village le plus propre, organisé par l’APW de Tizi Ouzou, a créé une véritable dynamique citoyenne à travers la région.

Les lauréats du concours Aïssat Rabah du village le plus propre de la wilaya ont été révélés dimanche dernier lors de la cérémonie de remise des prix qu’organise annuellement l’APW de Tizi Ouzou. La palme du village le plus propre est revenue au plus haut village de la wilaya puisqu’il culmine à 1197 mètres, le village de Tiferdoud, dans la commune d’Ath Bouyoucef, qui gagne ainsi le premier prix doté de  huit millions de dinars. Le village Talbant, dans la commune de Zekri, s’est adjugé le deuxième prix de 7 millions de dinars.

Le troisième prix (6 millions de dinars) est décerné au village Ibkaren, dans la commune de Bouzeguene, et la 4e place a été gagnée par le village Mhaga, de la commune d’Idjer, avec un prix de 5 millions de dinars. Le village Laghrous, relevant de la commune de Mekla, a remporté le cinquième prix de 4 millions de dinars, et Houra (Bouzeguene) est venue en 6e position et gagne 3 millions de dinars.

Les villages d’Izaouiyene et Tighilt Mahmoud, de la commune de Souk El Tenine, dans la daïra de Maâtkas, ont remporté respectivement les 7e et  8e prix, avec une cagnotte de 3 millions de dinars chacun. Sadali Mohand Ouamar, membre du comité du village de Tiferdoud, le village primé, indiquera : «Nous avons beaucoup travaillé, d’autant plus que les intempéries de 2012, les travaux d’installation du gaz et les conditions climatiques difficiles ont causé des dégâts dans notre village.

Nous avons travaillé pendant 18 mois sans cesse et avec nos propres moyens pour décrocher cette consécration du village le plus propre. Le mérite revient à la population de notre village, qui s’est totalement mobilisée». Pour sa part, le wali de Tizi Ouzou, M. Bouderbali, a salué dans son discours les villageois : «Je salue l’intérêt soutenu que nos concitoyens, très attachés à leurs villages, accordent à cette compétition qui crée une réelle émulation parmi nos populations.

Cet intérêt est prouvé par le nombre de villages qui ont concouru cette année. Soixante-treize villages avaient concouru en 2016 et 78 cette année. La propreté de l’environnement est l’affaire de tous et merci à l’ensemble des villageois ayant participé à ce concours et pour leur implication directe dans la préservation de l’environnement.»

Le P/APW, Dr Msela, a indiqué que l’Assemblée de wilaya fait de son mieux pour rendre à la région son label de propreté et que le concours est une initiative des plus importantes et ne manquera pas de s’imposer dans le pays. «Nous demandons aux autorités de dégeler l’ensemble des projets concernant l’environnement inscrits à l’indicatif de la wilaya de Tizi Ouzou», dira le P/APW.

 

Hocine A. I.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...