Régions Kabylie Tiziouzou
 

Saison estivale à Azeffoun

Sous de bons auspices

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.06.17 | 12h00 Réagissez

 
	Des millions d’estivants affluent chaque été sur les plages d’Azeffoun
Des millions d’estivants affluent chaque été sur les...

Un projet d’aménagement de quatre plages supplémentaires est à l’étude pour faire face au flux important des vacanciers.

Localité à haute vocation touristique, Azeffoun (60 km au nord-est de Tizi Ouzou) s’apprête au grand rush estival après le Ramadhan. Juillet et août sont réputés être des mois pour les congés annuels et ils correspondent à des vacances scolaires en Algérie et à l’étranger où vit une forte communauté émigrée issue de la Kabylie.

Les préparatifs ont été menés depuis début mai dernier pour permettre aux estivants un séjour des plus agréables. Des campagnes de volontariat ont été engagées par les autorités locales pour l’embellissement du chef-lieu de la commune, le nettoyage des plages, l’installation des structures des services de la Protection civile et de sécurité et l’éclairage public. Une enveloppe de plus de 11,496 millions de dinars a été mobilisée cette année par la wilaya de Tizi Ouzou au profit des communes du littoral.

Le montant a été arrêté sur la base des besoins exprimés par les localités côtières concernées par la préparation de la saison estivale, selon la direction locale du tourisme et de l’artisanat. Les deux communes de la daïra d’Azeffoun ont bénéficié de 5,596 millions de dinars. «Ces subventions sont destinées à l’acquisition de matériel de collecte des déchets ménagers (bacs à ordures et autre petit outillage) au profit de ces communes qui ont exprimé des difficultés à faire face durant la saison estivale aux quantités énormes d’ordures générées par le nombre important d’estivants qui visitent et séjournent dans ces localités», a indiqué le directeur du tourisme et de l’artisanat, Rachid Ghedouchi.

Selon lui, «la saison estivale se présente sous de bons auspices et tout est fin prêt pour assurer les conditions adéquates aux vacanciers qui afflueront vers cette destination touristique». En matière de sécurité, toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement de la saison estivale.

De son côté, la direction de la Protection civile a mis en place un dispositif spécial de surveillance des plages. Il est prévu le déploiement d’agents professionnels, de plongeurs et de surveillants saisonniers qui ont subi des tests de sélection au niveau de la piscine olympique de Tizi Ouzou. Une ambulance sanitaire, des embarcations et du matériel divers de première urgence seront également mobilisés pour permettre l’accompagnement et l’organisation des secours avec efficacité.

Les plages autorisées à la baignade restent les mêmes que celles de l’année dernière : le Caroubier, plage du Centre, Sidi Khelifa et le Petit Paradis. Un projet d’aménagement de quatre autres plages à M’lata, Acherchour, Tazaghart et Ibahrizen, est à l’étude, a-t-on appris du directeur du tourisme. Pour l’hébergement, la région d’Azeffoun dispose de quatre hôtels et d’une auberge qui affichent déjà complet.

Trouver une chambre relève de l’impossible en cette période de l’année. Même pour la location d’appartements chez les particuliers, la demande est très forte. Les réservations se font bien avant le début de l’été. Le prix de location dépend de la situation du logement et de ses commodités et peut atteindre 6000 DA la nuitée. Les locations de vacances font florès sur internet. Un business immobilier en plein essor, au grand bonheur des propriétaires qui en tirent un gros profit.

 

Ahcène Tahraoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...