Régions Kabylie Tiziouzou
 

Souk el Tenine : Les prix à la hausse

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.08.17 | 12h00 Réagissez


Depuis le début de l’été, les prix des fruits et des légumes ne cessent de faire des mécontents. La hausse est décriée par l’ensemble des consommateurs. A l’approche de l’Aïd, les prix s’envolent excessivement, mettant à mal les ménages, qui ne savent plus à quelle autorité s’adresser pour réguler les marchés.  En effet, après une virée à travers les multiples points de vente, le constat est édifiant. Les haricots ont atteint subitement le prix de 220 DA. Les courgettes sont également à 220 DA, la laitue à 200 DA, le piment et le poivron se stabilisent à 110 DA. Les carottes, les pommes de terre et l’oignon sont affichés respectivement à 60, 55 et 40 DA. La tomate fraîche, un produit de saison est au prix de 80 DA le kilo. Concernant les fruits, la donne est pareille : la pastèque est cédée à 40 DA le kilo, le melon à 60 DA, le raisin à partir de 140 DA. Les poires et les pommes sont vendues à 200 DA. Les dépenses relatives à l’Aïd et à la rentrée scolaire font que les citoyens appréhendent une situation intenable.

Hocine Aït Iddir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie