Régions Kabylie Tiziouzou
 

Vaccination en milieu scolaire à Tizi Ouzou

Sensibilisation contre la rougeole et la rubéole

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	En Algérie, en 1996, la rougeole a tué 20 personnes qui n’étaient pas vaccinées. «Si on enregistre zéro décès aujourd’hui, c’est grâce à la vaccination», estiment des professionnels de la santé.
En Algérie, en 1996, la rougeole a tué 20 personnes qui...

La campagne de vacci-nation contre la rou-geole et la rubéole au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, lancée depuis le 21 décembre dernier, a touché 58 405 élèves des cycles pri-maire et moyen sur 158 875 concernés, soit un taux de 36,76%.

C’est ce qu’a indiqué à El Watan Dr Amiar Chérif, chargé de la vaccination scolaire à la direction de la santé de la wilaya de Tizi Ouzou. L’opération, qui s’étalera jusqu’au 31 du mois en cours, suite à la décision prise par le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière, a mobilisé de nombreuses équipes spécialisées à travers les polycliniques et les centres de santé concernés à travers les 67 communes de la wilaya.

«La campagne se déroule dans de très bonnes conditions. Nous travaillons même pendant le week-end pour satisfaire les élèves et leurs parents. Aucune complication n’a été enregistrée. Les doses de vaccin réservées par la direction de la santé sont largement suffisantes pour assurer la réussite de cette opération. Lors de la campagne de 2017, il a été procédé à la vaccination de 9656 élèves. Les parents ont été sensibilisés par la direction de la santé quant à l’importance de la vaccination pour se prémunir contre ces maladies qui peuvent entraîner parfois des conséquences graves», dira Dr Amiar.

Selon les indications qui nous ont été fournies par la direction locale de la santé, la transmission de la rougeole se fait essentiellement de personne à personne par projection de gouttelettes de salive. Elle peut causer la mort ou entraîner des complications graves, dont la cécité, l’encéphalite, la pneumopathie et la surdité.

En Algérie, en 1996, la rougeole a tué 20 personnes qui n’étaient pas vaccinées. «Si on enregistre zéro décès aujourd’hui, c’est grâce à la vaccination», estime-t-on. Deuxième pathologie concernée par cette campagne, la rubéole, également transmissible par projection de gouttelettes de salive, est très contagieuse.

Elle touche surtout les enfants. Elle peut être bénigne chez l’enfant, mais elle est grave chez la femme enceinte, mettent en garde les professionnels de la santé. Cette maladie infectieuse, qui ressemble à la rougeole, peut entraîner parfois des complications graves chez l’enfant. Chez la femme enceinte, quand elle survient pendant le 1er trimestre de la grossesse, elle peut entraîner un avortement, un accouchement prématuré ou aboutir à un mort-né, ou si l’enfant naît vivant, il peut présenter des malformations du cœur, du cerveau, de l’appareil auditif, des os et des yeux (cataracte, glaucome).
 

Ahcène Tahraoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...