Régions Kabylie Tiziouzou
 

Ouadhias : Pression sur le lait en sachet

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.12.17 | 12h00 Réagissez

A travers tout le territoire de la daïra des Ouadhias, au sud du chef-lieu de Tizi Ouzou, la pression sur le lait ordinaire persiste depuis plusieurs jours.

En effet, à travers l’ensemble des points de vente de ce produit de base et de large consommation, les commerçants répondent : «Le camion livreur n’est pas passé aujourd’hui. Peut-être demain». Les consommateurs sont dans l’obligation de faire la chaîne devant les crémiers et les laitiers sans pour autant être sûrs d’être servis. «Nous surveillons le passage du camion car une fois le quota livré, il disparaît en quelques minutes», a déploré un client. Le seul point de vente où les clients sont sûrs du passage du camion est toujours pris d’assaut par des centaines de personnes. «Nous faisons quotidiennement la chaîne pendant des heures pour acheter du lait. Ici, au moins on est sûrs que le camion arrivera», a noté un retraité. Au village d’Aït Abdelmoumène, relevant de la même daïra, le distributeur ne passe qu’une seule fois par semaine. Les clients s’agglutinent devant les épiceries du village pour s’approvisionner en lait ordinaire. «Le camion ne passe qu’une à deux fois par semaine depuis plus d’une année. Les quantités qui nous sont livrées  ont été réduites de moitié, ce qui provoque une pression persistante sur ce produit de base», a indiqué un épicier.  

A. I. Hocine
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie