Régions Kabylie Tiziouzou
 

Union générale des commerçants

Nouveau plan d’action

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.11.17 | 12h00 Réagissez

Les commerçants de Tizi Ouzou avaient défrayé la chronique l’année dernière en organisant une grève à travers la wilaya pour réclamer la tenue d’une assemblée générale élective pour le renouvellement du bureau local de l’UGCAA.

Plusieurs mois plus tard, la dynamique a engendré des résultats palpables sur le terrain, dont le principal est l’élection des nouveaux représentants des commerçants dans les daïras. Plus récemment, un nouveau représentant de wilaya a été élu lors d’une réunion des coordinateurs de daïra à laquelle ont assisté deux secrétaires nationaux de l’organisation. Le nouveau plan de travail peut à présent être mis en œuvre, nous dira le nouveau responsable de wilaya, Salim Zaïdat, également vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Djurdjura.

Il rappellera les différentes phases qui ont marqué la mobilisation des commerçants depuis un an, ayant permis dans un premier temps d’élire démocratiquement de nouveaux bureaux de daïra. Les premières assemblées électives ont été tenues à Azazga, Bouzeguène, Maâtkas, Boghni, Beni Douala, Draâ Ben Khedda…

Le nouveau représentant des commerçants de la wilaya de Tizi Ouzou affichera sa disponibilité à travailler avec les autorités compétentes, en privilégiant le dialogue et le développement. «Le commerce et les services tiennent une grande part dans la vie locale et une forte proportion dans le marché du travail et c’est à ce titre qu’il faut considérer notre syndicat comme un acteur important dans la vie économique et sociale de la région», dira M. Zaïdat  Au sujet de l’action des autorités vis-à-vis des commerçants, notre interlocuteur soulignera : «La verbalisation ne résout pas les problèmes, c’est la démarche de sensibilisation qui est la plus opérante à terme.»

Le nouveau bureau de wilaya a entrepris des initiatives pour régler la question des cotisations à la Casnos, qui «refait surface», mais aussi une concertation entre les commerçants et les autorités locales pour rehausser l’environnement dans les villes.
 

S. Yermèche
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...