Régions Kabylie Tiziouzou
 

Projet du barrage de Souk N’Tléta

Mise en service reportée à octobre 2019

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.05.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le taux d’avancement des travaux est de 35%
Le taux d’avancement des travaux est de 35%

Le projet de réalisation d’un barrage hydraulique à Souk n’Tléta, dans la commune de Tadmait, à 18 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de Tizi Ouzou, tarde à voir le jour.

Le chantier, lancé en mai 2012, continue d’enregistrer des retards estimés à plus de 36 mois et la livraison du projet est prévue pour octobre 2019. C’est ce qu’indiquaient, mardi dernier, les représentants de l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT), à l’occasion d’une visite d’inspection effectuée sur place par le wali de Tizi Ouzou.

La durée de réalisation de ce projet de barrage d’une capacité de 98 millions de mètres cubes était de 40 mois. Les retards sont essentiellement dus aux multiples oppositions des citoyens. L’expropriation a nécessité beaucoup de temps, à cause notamment du refus des montants proposés par l’administration pour les indemnisations. Le chantier a d’ailleurs été bloqué à maintes reprises par les expropriés et des actions de protestation ont été organisées.

Ces années de retard n’ont pas été sans impact financier sur le projet. La mobilisation des moyens humains et matériels pendant toute cette période a, en effet, coûté plus de 150 milliards de centimes, a souligné le wali lors de sa  visite du chantier. Le taux d’avancement des travaux est actuellement évalué à 35% et les représentants de l’entreprise turque chargée de la réalisation du projet estiment que la livraison se fera en octobre 2019. Ils s’engagent cependant à fournir plus d’efforts pour le livrer avant ce délai, grâce notamment à la suppression de l’entrave relative à la circulation routière sur la RN 25 et le CW 128 reliant le chef-lieu de Tizi Ouzou à celui de Bouira via Boghni et Draâ El Mizan. Une déviation provisoire d’une longueur totale de 7 km a ainsi été inaugurée mercredi. Elle permet le contournement du chantier. Le barrage de Souk n’Tléta, prévu sur l’oued Bougdoura, est destiné à renforcer l’alimentation en eau potable (AEP) dans la wilaya de Tizi Ouzou, ainsi que dans celle de Boumerdès.

Il viendra s’ajouter à l’apport du barrage de Taksebt, d’une capacité de 180 millions de mètres cubes et qui couvre une bonne partie de la wilaya de Tizi Ouzou. La mise en service du barrage de Souk n’Tléta permettra l’approvisionnement en eau des populations du versant sud de la wilaya, jusque-là alimenté essentiellement à partir du barrage de Koudiat Asserdoun (Bouira). D’autres études existent pour la réalisation de barrages hydrauliques dans la wilaya de Tizi Ouzou.
C’est le cas notamment de celui de Sidi Khelifa, sur l’oued Sidi Ahmed Ben Youcef, dans la commune d’Azeffoun, de Bounachi, qui sera réalisé sur l’oued Rebta, à Mekla, et de Zaouïa, prévu sur l’oued Stita, dans la commune de Makouda. Des oppositions ont cependant été signalées, notamment à Makouda, où les citoyens rejettent l’implantation d’un barrage sur leurs terres.

 

Tassadit Ch.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...