Régions Kabylie Tiziouzou
 

Pénurie d’eau à Bouzeguène

Les villageois décident d’une marche à Tizi Ouzou

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Une action de protestation avait été organisée la semaine dernière devant le siège de la daïra 
	de Bouzeguène 
	 
Une action de protestation avait été organisée la...

La coordination des comités de village de la commune de Bouzeguène (70 km à l’est de Tizi Ouzou) organisera une marche populaire et un rassemblement devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou, le lundi 21 août 2017.

C’est une décision unanime qui a été prise par les représentants des villages, dimanche dernier, à l’issue d’une réunion marathon qui s’est tenue au centre culturel Mohand Oulhadj de Bouzeguène.

Cette décision a été prise pour dénoncer le rationnement drastique de l’eau potable dont sont victimes les habitants de Bouzeguène, qui ne reçoivent le précieux liquide qu’une fois tous les 30 jours. Aucune région de la Kabylie, voire d’Algérie, n’est soumise à de telles privations, qui ont débuté au mois de juin.

Cette situation ne date pas d’hier, puisque depuis la fin des années 1990, les villageois ont toujours pris leur mal en patience, tout en souhaitant une amélioration et des jours meilleurs en matière d’alimentation en eau potable.
Lundi dernier, les villageois ont procédé à la fermeture temporaire de la daïra, avant de remettre une plateforme de revendications au premier responsable de la localité, tout en lui demandant d’organiser une entrevue entre le wali et les délégués des villages avant dimanche 13 août. Quant aux revendications des villageois, elles se résument en deux points : le raccordement au barrage de Taksebt, qui est, pour les villageois, l’unique solution pour résoudre le problème des pénuries d’eau, ainsi que l’amélioration du réseau existant de la chaîne provenant de la source de montagne Aderdar.

N’ayant pas obtenu de réponse positive à la date prévue, les comités de villageois se sont retrouvés une nouvelle fois en conclave pour débattre des modalités de mise en pratique de la deuxième action prévue dans la déclaration commune et qui consistait en une marche suivie d’un sit-in devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou.

Les responsables des villages ont écouté le compte-rendu des délégués chargés de revoir le chef de daïra pour connaître les suites données à leur demande d’audience avec le wali. Déçus par sa réponse, les délégués ont déclaré à l’assistance : «Malheureusement, le chef de daïra a ignoré tout ce qu’on lui avait demandé.», Et d’ajouter : «Au lieu de prendre en charge les revendications des villageois, le premier responsable, usant de fuites en avant, n’a pas trouvé mieux que de programmer un plan Orsec, qui se résume en l’envoi, chaque jour, d’une dizaine de camions-citernes pleins d’eau en provenance de Tizi Ouzou pour alimenter les réservoirs de Bouzeguène.» La coordination des comités de village a, d’ailleurs, décidé de mettre un terme à cette affaire de camions-citernes qui ne figure pas dans la plateforme de revendications.

La coordination des comités de village entend réussir cette marche populaire à Tizi Ouzou qui se concrétisera par une audience avec le wali. Cette marche sera accompagnée, le jour même, d’une paralysie totale du chef-lieu communal de Bouzeguène, avec fermeture de toutes les institutions étatiques et des commerces durant une demi-journée.

 

Kamel Kaci
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie