Régions Kabylie Tiziouzou
 

Projet de téléphérique à Tizi Ouzou

Les travaux piétinent

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	Un premier tronçon devait être livré à la fin de l’année dernière
Un premier tronçon devait être livré à la fin...

Les procédures de résiliation du marché avec l’une des deux entreprises de réalisation ont été engagées.

La livraison du premier tronçon du téléphérique de la ville de Tizi Ouzou prévu pour rallier la gare multimodale de Bouhinoune au mausolée de Sidi Belloua, dans le village de Redjaouna, sur une distance de 5,5 km, devait intervenir avant la fin de l’année 2017. L’instruction donnée par le ministre des Transports, Abdelghani Zaâlane, lors de son déplacement dans la région au mois de juin dernier, n’a cependant pas été respectée.

Le chantier accuse un retard important, au moment où les mesures pour la résiliation du contrat avec l’une des entreprises en charge de sa réalisation sont toujours en cours. C’est ce qu’a rappelé, mercredi dernier, le wali de Tizi Ouzou, à l’occasion de son passage au forum de la radio locale. La réalisation de ce projet de transport par câble a été confiée à un groupement d’entreprises algéro-français composé de Bapiva et Poma Galski.

Les travaux ont été lancés en juillet 2014 pour un délai de réalisation initial de 24 mois, déjà prolongé une première fois de 15 mois. Le rythme des travaux avec lequel intervenait Bapiva sur le chantier a été déploré à plusieurs reprises. La décision de résilier le contrat avec cette entreprise a été prise suite à l’incapacité de ce groupe d’honorer ses engagements. La reprise normale des travaux de réalisation du projet devrait intervenir après la fin des procédures de résiliation, a souligné le wali.

Le chantier faisant face à de nombreuses difficultés d’ordre techniques et financières, ou encore à des oppositions de riverains, a aussi été suspendu à plusieurs reprises. Le non-paiement pendant plusieurs semaines des situations aux maîtres d’œuvre a causé des arrêts fréquents des travaux, causant ainsi des retards supplémentaires au chantier. La mise en service du premier tronçon d’une longueur de 2,5 km à partir de la gare multimodale de Bouhinoune jusqu’à la hauteur du siège de la wilaya (CEM Babouche) n’a donc pas pu se faire dans les délais impartis.

Le wali a toutefois rassuré sur le règlement de toutes les situations financières. Le projet fait aussi face aux nombreuses oppositions enregistrées, notamment sur les tronçons allant de M’Douha à l’hôpital de Belloua, puis vers le village de Redjaouna. Une commission, composée de cadres du ministère des Transports, en plus de représentants de l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), maître de l’ouvrage, s’est même déplacée sur instruction du ministre afin de tenter de trouver une issues aux oppositions.

Le téléphérique de Tizi Ouzou est un projet dont le coût de réalisation est de 8,7 milliards de dinars. Il comporte la réalisation de deux stations de départ et d’arrivée (Bouhinoune et Redjaouna), ainsi que quatre stations intermédiaires. Celles-ci sont prévues au niveau de la nouvelle-ville, du stade du 1er-Novembre, du siège de la wilaya et de l’hôpital Belloua. Le tracé est composé d’un total de 28 pylônes, selon la fiche technique.

 

Tassadit Ch.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie