Régions Kabylie Tiziouzou
 

Bouzeguène

Les locaux commerciaux demeurent fermés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.06.17 | 12h00 Réagissez

Les 100 locaux commerciaux, construits au chef-lieu de la commune de Bouzeguène, demeurent toujours fermés malgré leur attribution définitive.

Dans un premier temps, les bénéficiaires réclamaient le raccordement au réseau électrique afin de solliciter l’installation du compteur auprès de la Sonelgaz. Depuis plus d’une année, le raccordement à l’électricité, avec pose du transformateur, a été fait, mais les bénéficiaires de ces locaux tardent toujours à lancer leurs activités. Contacté par nos soins, le président de l’APC, Bessaha Mourad, nous a déclaré que tous les locaux sont prêts pour leur exploitation.

«Certains bénéficiaires réclament la réalisation d’un réseau d’assainissement pour installer des sanitaires privés. Or, cela est impossible puisque tous les blocs disposent de sanitaires communs. Ceux qui ont vraiment besoin de travailler ont déjà ouvert. Dommage, car avant leur attribution, il y avait plus d’acharnement pour acquérir ces locaux. En tout cas, dès ce mois de Ramadhan des contrats de location seront déposés au niveau des services financiers pour le payement des loyers qui seront déterminés selon les barèmes, en tenant compte de l’activité et de la superficie du local. Si les locaux n’intéressent pas les bénéficiaires, nous allons les réattribuer à ceux qui en ont été écartés. Certains d’entre eux ont déjà loué des locaux chez le privé», nous expliquera le maire de Bouzeguène.
Par ailleurs, certains bénéficiaires déplorent l’absence de sécurité pour installer leur matériel de travail. «J’attends au moins l’ouverture d’un tiers des locaux, pour lancer le mien. Cela donnera un peu plus de sécurité», dira un artisan couturier de la localité. Pour beaucoup de bénéficiaires, il y a un manque d’engouement pour entamer leurs activités. Il en est de même pour les locaux construits en zone rurale, notamment dans les autres communes de la daïra, où ils sont tristement fermés et parfois saccagés.
 

Kamel K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...