Régions Kabylie Tiziouzou
 

Les boulangers en grève : Pénurie de pain dans plusieurs communes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.12.17 | 12h00 Réagissez

Les propriétaires des boulangeries observent, depuis lundi, une grève dans la wilaya de Tizi Ouzou, où les citoyens ont été privés de pain dans plusieurs localités.

La pénurie de cet aliment a commencé dès vendredi dernier, et ce, après l’augmentation du prix de la baguette à 15 dinars, une hausse jugée unilatérale, aussi bien par les consommateurs que par l’administration. Ainsi, les boulangers ont tenu, lundi, en plus de leur débrayage, un sit-in devant le siège de la wilaya pour exiger l’annulation des convocations qui leur ont été envoyées par les services de la direction de la concurrence et des prix, leur exigeant, ont-ils souligné, de vendre le pain à 10 dinars. Les protestataires, qui devaient se réunir durant la matinée en assemblée générale à Draâ Ben Khedda, avaient décidé de se rassembler devant le siège de la wilaya demandant à être reçus par le wali. Ils précisent aussi qu’ils ont déjà alerté les pouvoirs publics, plusieurs fois, sur leur situation et les grandes charges que nécessite la préparation du pain. «Il faut savoir que les charges ont nettement augmenté. Les frais du  sel, l’eau, l’électricité, le loyer, les impôts, les cotisations à la Casnos et les salaires des travailleurs sont vraiment très difficiles à supporter avec une baguette à moins de 14 dinars», a déclaré un boulanger. Les commerçants aussi rejettent cette hausse parce que, selon eux, ils ne gagnent qu’un  dinar de bénéfice sur une baguette vendue. 

Notons que la grève a été massivement suivie à travers les quatre coins de la wilaya. Dans les communes d’Azazga, Tigzirt, Larbaâ Nath Irathen, Draâ El Mizan et Boghni, entre autres, les boulangeries ont baissé rideau. Les commerçants ont dû se déplacer vers d’autres wilayas pour s’approvisionner en pain. «Le commerçant de notre quartier nous a ramené du pain à partir d’Alger. Il y a des citoyens qui se sont déplacés jusqu’à Naciria pour acheter du pain», nous a précisé un habitant de Draâ Ben Khedda. Par ailleurs, l’Association  pour la défense et la protection  du consommateur de la wilaya de Tizi Ouzou condamne l’augmentation du prix du pain et dénonce «le non-respect des tarifs officiels». Cela montre «bien l’absence des pouvoirs publics dans la gestion de ce produit stratégique de première  nécessité», précise un communiqué de la même association. 
 

Hafid Azzouzi
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie