Régions Kabylie Tiziouzou
 

Le centre de tri de Oued Falli opérationnel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.12.17 | 12h00 Réagissez

Le tri des déchets ménagers à travers la wilaya de Tizi Ouzou ne fait que commencer. Les déchets acheminés vers les CET de la wilaya ne sont pas triés. Ils sont enfouis tels que collectés.

Ce qui réduit la durée de vie des centres d’enfouissement techniques.
A Oued Falli, le plus important CET de la wilaya, le tri a été lancé. Mme Hadadou, directrice de l’environnement, nous dira : «Au centre de tri de Oued Falli, nous avons commencé par trier le carton, mais à présent, depuis l’installation des équipements, tous les déchets (carton, plastique, ferraille et verre) sont triés et mis en balles puis vendus aux industriels conventionnés avec l’Epic.» La même directrice, questionnée à propos des quantités de déchets générés dans la wilaya et le volume trié, a répondu : «La wilaya de Tizi Ouzou génère  800 tonnes de déchets par jour. La moitié est  traitée.»

Notre interlocutrice reconnaîtra : «L’environnement dans notre wilaya n’est pas reluisant. Dans certaines localités, la salubrité est de mise, car les collectivités locales jouent pleinement leur rôle. Notre direction intervient dans la réalisation d’ouvrages pour le traitement des déchets. Les communes aisées financièrement sont appelées à créer des entreprises dans le secteur de l’environnement comme c’est le cas pour la ville de Tizi Ouzou, où l’insalubrité a diminué.»
Rappelons que la wilaya de Tizi Ouzou ne dispose que de 4 CET opérationnels (Oued Falli, Ouacif, Boghni et Draâ El Mizan). Le projet de réalisation de trois autres CET à Boubhir (Azazga), Aghrib et Mizrana (Tigzirt) ne sont pas lancés à cause des oppositions de riverains. Par ailleurs, la wilaya ne dispose que de deux décharges contrôlées à Ath Zmenzer et à Ath Douala. Le projet d’une   décharge contrôlée à Ouadhias ne trouve pas encore d’assiette foncière pour son implantation.

Par contre, celle d’Agouni Gueghrane, achevée depuis plus d’une année, n’est pas mise en service en raison de l’indisponibilité d’ouvriers et d’équipements nécessaires à son fonctionnement.  Les deux décharges contrôlées de Tadmait et d’Iferhounene sont en cours de réalisation. Le projet d’un centre de traitement de lixiviats est en attente de lancement. Quant au projet d’incinérateur, il est toujours au stade de l’étude.
 

A. I. H.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...