Régions Kabylie Tiziouzou
 

Aïn El Hammam

Jours de fête dans les villages

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.09.17 | 12h00 Réagissez


Chaque année, l’Achoura est attendue avec impatience par les habitants de Aïn El Hammam, qui célèbrent l’événement avec faste. Si dans les foyers on améliore l’ordinaire, dehors, les mausolées sont pris d’assaut par les visiteurs qui espèrent revenir avec la baraka des saints tutélaires. Une ambiance de fête règne à Chikh Mohand, dans la commune d’Aït Yahia, ou à Chikh Arab et ailleurs. Mais c’est surtout Djeddi Menguellet, à trois kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la commune, qui connaît chaque année une grande affluence. Même si les organisateurs de Taourirt Menguellet ne font plus appel aux traditionnelles troupes d’idheballen, le nombre de visiteurs ne diminue pas pour autant. Pour faire face à l’afflux des visiteurs, le comité de village de Taourirt Menguellet met les bouchées doubles. Les préparatifs ont commencé  il y a une vingtaine de jours avec les travaux de maçonnerie et de peinture pour égayer les lieux qui doivent être propres pour accueillir les visiteurs durant trois jours, à savoir vendredi, samedi et dimanche.

Nacer B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...