Régions Kabylie Tiziouzou
 

Formation professionnelle : Le syndicat d’entreprise revient à la charge

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.11.17 | 12h00 Réagissez

Le syndicat d’entreprise des travailleurs de la formation professionnelle (SETFP) de Tizi Ouzou affilié à l’UGTA) dénonce le silence du ministère de tutelle au sujet de leurs doléances.

Le conseil syndical vient ainsi de réitérer à travers une déclaration ses revendications relatives notamment au statut professionnel des travailleurs du secteur. «Nous enregistrons le silence du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels sur la question du statut particulier», déclare le syndicat.

Celui-ci revient aussi sur la précarité de certains travailleurs tous corps confondus. «Les CPE (contrats de pré-emploi) occupent des postes précaires depuis plus de six ans pour certains», ajoute le document, qui interpelle aussi la tutelle sur la question des œuvres sociales.

Les travailleurs des corps communs vivent également une situation socioprofessionnelle intolérable, souligne le syndicat, qui note par ailleurs que «des logements de fonction sont soit en état d’abandon ou bien fermés depuis plusieurs années, au moment où des travailleurs en poste en ont besoin». La dernière rentrée de la formation professionnelle est considérée par les syndicalistes comme «une occasion ratée d’avoir un signe de la part des responsables».

T. Ch.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie