Régions Kabylie Tiziouzou
 

Aïn El Hammam

Des bâtisses menacent ruine

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.08.17 | 12h00 Réagissez

Héritées de la colonisation, les vieilles bâtisses du vieux quartier de Aïn El Hammam centre, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, tiennent debout par miracle. Jadis lieu de commerce florissant, les magasins de l’ancienne rue allant de la place centrale à la mairie ferment un à un, abandonnés dans un état de délabrement avancé.

Usées par les ans et les intempéries, les constructions menacent de s’effondrer à la moindre secousse. Certaines ont perdu leur toiture et d’autres des pans entiers de leurs murs. Des portes d’entrée de magasins désaffectés où s’amassent des détritus semblent servir de supports aux murs de façade du premier étage, détachés du reste de la construction. Il suffit d’un geste malencontreux d’un passant pour que tout s’abatte sur le trottoir, très fréquenté, à toute heure de la journée.  Mis devant leurs responsabilités, quelques propriétaires on essayé de sécuriser sommairement leurs biens, alors que d’autres semblent ignorer le danger auquel ils exposent les piétons et les automobilistes. Résisteront-elles encore aux intempéries de l’hiver prochain ? Personne ne peut le dire. Notons que la partie ouest du vieux Michelet, jouxtant le marché hebdomadaire, a été complètement démolie. N’ayant pas résisté au temps et surtout au mouvement continuel du sol, les bâtisses lézardées étaient devenues dangereuses pour leurs occupants. Les autorités avaient décidé, il y a près de dix ans, de les détruire malgré les oppositions de leurs propriétaires qui demandaient à être recasés. 

Nacer Benzekri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie