Régions Kabylie Tiziouzou
 

Communes côtières de Tizi Ouzou : L’eau du dessalement n’arrive pas

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.07.17 | 12h00 Réagissez

Lancés en 2014, les travaux pour l’alimentation en eau potable des localités du nord de la wilaya de Tizi Ouzou à partir de la station de dessalement d’eau de mer de Cap Djinet (Boumerdès) piétinent. Selon la direction des ressources en eau de la wilaya de Tizi Ouzou, le taux d’avancement moyen des travaux de ce projet hydraulique est de 45%.

En cause, un problème d’opposition des propriétaires terriens pour la réalisation de stations de refoulement dans une région de la wilaya de Boumerdès, a-t-on indiqué. Par ailleurs, un accord a été trouvé pour la réalisation de trois autres stations sur le territoire des wilayas de Boumerdès et Tizi Ouzou. Néanmoins, les propriétaires souhaiteraient prendre connaissance de l’évaluation domaniale de leurs terrains. Un décret exécutif portant utilité publique de ce projet et publié sous le numéro 16-172 du 14/06/2016, est  toujours dans l’attente de l’évaluation, est t-il précisé.  En outre, il a été procédé à la réalisation de deux réservoirs à Agouni Gueghrane (Mizrana) et Tleta. Les travaux sont achevés. Reste les équipements hydrauliques. S’agissant de ceux en construction au lieu-dit Ighil Nath Djenad, les travaux sont toujours en cours pour la pose des pré-dalles du premier réservoir de 5000 m3 et le bétonnage de la paroi du second ouvrage d’une capacité de 5000 m3. Cet ambitieux projet de renforcement en eau potable, d’une autorisation de programme (AP) de 5 000 000 000 DA, consiste en le raccordement des communes côtières de la wilaya de Tizi Ouzou à la station de dessalement d’eau de mer de cap Djinet. Les communes concernées par ce transfert sont Mizrana, Makouda, Tigzirt, Aghrib, Yakourene, Akkerou, Aït Chafaâ, Zekri, Azeffoun, ainsi que le pôle d’Imlel, dans la commune  d’Azazga, et ce, pour un volume journalier à transférer de 26 000 m3 pour une population totale estimée à 168 000 habitants. Très attendu par la population, le transfert hydraulique à partir de la station de dessalement d’eau de mer de Cap Djinet permettra de renforcer la dotation en eau potable des communes du versant nord de la wilaya de Tizi Ouzou, notamment les localités côtières, qui endurent des perturbations chroniques de l’alimentation en eau potable durant la saison estivale.  

Ahcène Tahraoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie