Régions Kabylie Tiziouzou
 

Maâtkas

Collecte limitée des déchets ménagers

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.08.17 | 12h00 Réagissez

La collecte des déchets ménagers n’est pas généralisée à travers la commune de Maâtkas, au sud de Tizi Ouzou.

L’APC se contente d’assurer le ramassage des ordures uniquement au chef-lieu et à travers quelques villages faute de moyens matériels et humains. Cette commune, totalisant 45 villages et hameaux, ne dispose d’aucune décharge contrôlée et encore moins d’un centre d’enfouissement technique. Une situation qui favorise la multiplication des décharges sauvages. Les champs, les forêts et les abords des routes ne sont pas épargnés par toutes sortes de déchets, les bouteilles et canettes vides et les sachets noirs. A rappeler que l’unique décharge contrôlée d’Ighil Oumenchar, qui existait dans la commune voisine de Souk El Tenine, a été fermée depuis de nombreuses années par les riverains. Le projet de CET inscrit à l’indicatif de la commune, il y a quelques années, a buté sur l’opposition des habitants, qui craignaient les conséquences néfastes d’un tel projet sur l’environnement et sur leur santé, et ce, malgré les assurances des spécialistes en la matière. Aujourd’hui, la belle région de Maâtkas est en proie à une pollution et à la multiplication des décharges sauvages mettant à mal l’environnement. «Nous appelons les autorités locales à multiplier les démarches pour la réalisation d’une décharge communale et pour aussi renforcer le parc roulant afin de généraliser la collecte des ordures», lancent les citoyens de la localité.


 

Hocine Aït Iddir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie