Régions Kabylie Tiziouzou
 

Bouzeguène : De l’eau à partir du barrage de Tichy Haf

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.08.17 | 12h00 Réagissez


La coordination des comités de village de Bouzeguène, qui avait prévu une marche populaire pour lundi dernier à Tizi Ouzou, avec un sit-in devant le siège de la wilaya pour exiger le raccordement de Bouzeguène au barrage de Taksebt, a décidé de surseoir à cette action suite à la visite inopinée du wali au village de Wizgan, où se tenait une réunion des délégués des villages. Le wali était accompagné du représentant du ministre des Ressources en eau, Saïd Abbas, et des directeurs de l’hydraulique et de l’Algérienne des eaux (ADE) de Tizi Ouzou.

Après avoir écouté un exposé exhaustif des délégués des villages sur la situation qui caractérise la vie quotidienne des habitants de la commune avec un rationnement qui a atteint 1 jour sur 30 au mois d’août, le wali a pris la parole pour rassurer les villageois qu’une solution a été trouvée pour mettre un terme aux souffrances de la population de Bouzeguène. Le projet consiste en un raccordement au barrage de Tichy Haf, dans la wilaya de Béjaïa et non à celui de Taksebt, car, techniquement, cela n’est pas possible et l’opération des expropriations est longue, difficile, voire impossible. Le représentant du ministre, qui est aussi chargé de mener à terme ce projet, a donné plus d’explications concernant le volet technique, en indiquant que le bureau d’études est désigné et que des études techniques et topographiques sont déjà engagées. La tuyauterie est sur place et les travaux attribués à une entreprise, qui a été engagée de gré à gré, devront commencer incessamment. L’ancien directeur de l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) a rassuré les villageois que l’eau du barrage coulera dans les robinets avant la prochaine saison estivale. Les travaux consistent en la pose de tuyaux entre la commune d’Akbou (Béjaïa) et  sa voisine, Bouzeguène (Tizi Ouzou), sur une distance de 14  kilomètres. L’enveloppe budgétaire dégagée par le ministère n’a pas été révélée, mais elle permettrait de couvrir tous les frais d’études et de transfert de l’eau jusqu’aux réservoirs des villages de Bouzeguène. La coordination des comités de village, qui a pris acte, veillera et suivra de près l’évolution du projet. L’espoir de jouir de ce précieux liquide est-il enfin permis ?  C’est en tout cas le souhait des villageois de la commune de Bouzeguène, qui ont trop souffert et qui rêvent de jours meilleurs.

Kamel Amel
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie