Régions Kabylie Tiziouzou
 

Aït Zikki : Participation record au championnat de parapente

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.09.17 | 12h00 Réagissez

Le coup de starter, qui a été donné, mercredi dernier, à Aït Zikki, au troisième championnat national de parapente, a drainé près d’une centaine de planeurs. La région d’Aït Zikki enregistre pour la première fois la participation de quatre femmes, c’est une nouveauté en compétition de haut niveau et en individuel. Le site d’Aswel, qui culmine à 1500 mètres d’altitude, a été préparé pour la circonstance avec l’installation des équipements nécessaires.

Dès dix heures, les premiers parapentistes se sont préparés pour leur envol.  Boukeffa Mourad, vice-président de la Fédération algérienne des sports aériens (FASA) et président de la commission technique, était là pour donner des instructions, guider et noter les voltigeurs. Les départs ne s’effectuaient pas facilement, avec un vent assez fort et soufflant parfois de travers, déviant les athlètes vers la montagne. Cependant, les envols sont souvent réussis sur ce site qui présente des dispositions aérodynamiques très favorables. Selon M. Boukeffa, les athlètes sont notés sur la base des précisions d’atterrissage, du cross (nombre de kilomètres parcourus) et du nombre de vols, dont seuls les quatre meilleurs seront validés. A titre d’exemple, l’an dernier, le champion d’Algérie, Djaffar Hammouche, instructeur national du club amateur «Sports aériens et de montagne» de Bouzeguène, a parcouru  73 kilomètres, comptabilisés sur le nombre de manches de ses envols. Les compétitions, qui se sont enchaînées, enregistrent chaque fois l’arrivée de nouveaux compétiteurs, qui tentent de rattraper le retard. Les responsables de la fédération considèrent que les conditions de déroulement de cette troisième édition du championnat national sont très favorables, contrairement à l’édition de 2016, très contrariée par des conditions météorologiques désastreuses ayant entraîné l’arrêt momentané de la compétition. Le président du club de Bouzeguène,  Karim Allili, considère ces regroupements annuels, en plus des stages périodiques, comme des moyens de booster ce sport qui a pris ses airs à Bouzeguène depuis près de 15 ans. Les compétitions s’achèvent aujourd’hui par le classement des athlètes et la remise des médailles aux lauréats.

Kamel Kaci
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...