Régions Kabylie Tiziouzou
 

Aït Yahia : Hausse des tarifs des transports

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.01.18 | 12h00 Réagissez

Les voyageurs se déplaçant de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, à destination d’Azazga, ont dû rebrousser chemin, dimanche dernier, suite à la fermeture de la route au niveau du village de Tafraout, dans la commune  d’Aït Yahia.

Des pierres, des branchages et autres objets hétéroclites barraient le chemin pour empêcher les automobilistes  d’aller plus loin.Les véhicules venant de l’autre côté sont également retournés chercher une autre route. Les villageois à l’origine de ces barricades, que nous avons joints, nous confient que cette action a été décidée suite aux augmentations des prix du transport appliquées par les propriétaires de fourgons.

Selon eux, le coût du ticket pour le déplacement de leur village jusqu’à Aïn El Hammam-ville est subitement monté de trente-cinq à quarante dinars. «Une augmentation de cinq dinars pour six kilomètres est exagérée, d’autant plus que même le prix appliqué auparavant dépassait de loin le tarif officiel», disent les citoyens.  La direction des transports, saisie par les protestataires il y a quinze jours, n’a pas réagi, selon les villageois.

«Elle s’est contentée de nous communiquer les tarifs officiels, bien en deçà de ceux appliqués jusqu’à maintenant par les transporteurs. Mais est-ce suffisant ?»,  ajoute notre interlocuteur.Concernant cette action qui pénalise la population en général, un citoyen en colère affirme que «lorsque l’administration ne nous écoute pas, nous sommes contraints d’agir de la sorte». 

Nacer Benzekri
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...