Régions Kabylie Tiziouzou
 

Aïn El Hammam : L’ADE s’attaque aux «voleurs d’eau»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.07.17 | 12h00 Réagissez

Les branchements d’eau illicites, une pratique devenue courante chez certains habitants, sont en passe de devenir une entrave à la distribution de l’eau potable dans la région de Aïn El Hammam.

 Les incessantes réclamations de citoyens, privés d’eau au moins un jour sur deux, ont poussé l’entreprise à prendre des dispositions pour une meilleure gestion de ce précieux liquide, dilapidé par certains citoyens qui procèdent au piratage par des branchements illicites. Ainsi, un délai allant jusqu’au 30 juillet en cours a été accordé aux fraudeurs pour qu’ils se rapprochent de l’Algérienne des eaux (ADE) afin de régulariser leur situation.

«Les récalcitrants pris en faute seront alors passibles d’une amende de cinquante millions de centimes et de poursuites judiciaires», avertit un cadre de l’ADE. Les «plombiers véreux», comme les indique l’affiche placardée en ville, seront, eux aussi, poursuivis pour complicité. Les relations entre les citoyens lésés par la distribution de l’eau et l’ADE sont tendues et les protestations sont régulières. L’Algérienne des eaux est souvent accusée de ne pas «pomper » suffisamment d’eau vers leurs villages, alors que les responsables de cette entreprise sont convaincus du contraire. 

Nacer Benzekri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie