Régions Kabylie Tiziouzou
 

Enseignement professionnel à Tizi Ouzou

370 moniteurs d’auto-école formés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez

La direction régionale de Tizi Ouzou du Centre national de l’enseignement professionnel à distance gère un effectif total inscrit, jusqu’à octobre 2017, de 897 stagiaires, a-t-on appris du chef de service information, communication et marketing du Cnepd, Rachid Hadjout.

Les domaines de formation sont variés et vont de la coiffure au commerce international, en passant par l’informatique, le secrétariat, les métiers de banque ou des ressources humaines. Accessibles à partir de la 9e AF, les formations dispensées par cet organisme connaissent un engouement, notamment chez les exclus du système éducatif. La nouveauté de l’année professionnelle en cours est le lancement d’une formation dans l’apprentissage des langues étrangères (français, anglais).

Au programme, 60 heures de cours par niveau proposées pour débutants, intermédiaires et avancés. En outre, le centre assure des formations dans les métiers de l’assistance maternelle, la photographie professionnelle, le guide du tourisme local, la gestion des stocks et approvisionnements.

Afin de combler le déficit en encadreurs d’auto-écoles, le CNEPD a initié, depuis quelques années, des stages pour l’enseignement de la conduite. Cette formation, organisée en partenariat avec le secteur des transports et les formateurs privés, est couronnée par un certificat d’aptitude pédagogique et professionnelle (CAPP) pour les permis de catégories léger et lourd.

Après un stage pratique au sein d’une auto-école, les stagiaires peuvent travailler à leur propre compte. Au total, 370 nouveaux moniteurs d’auto-école issus des wilayas de Bouira et Boumerdès, ainsi que 500 chauffeurs de taxi, dont ceux natifs de Tizi Ouzou, ont obtenu ce brevet professionnel, nous a indiqué M. Hadjout. «Tous les chauffeurs de camions et de cars doivent impérativement avoir d’ici 2019 leur brevet professionnel de conducteur de véhicules de transport de personnes et de marchandises.

Le Cnepd commence à former dès maintenant en associant d’anciens formateurs privés», a-t-il précisé. Par ailleurs, dans le cadre du partenariat instauré avec des institutions étatiques et le mouvement associatif à caractère social de la wilaya de Tizi Ouzou, le Cnepd a pris en charge la formation d’un groupe d’éducatrices de l’Association des enfants inadaptés mentaux de la commune d’Aït Oumalou (Tizi Rached), pour l’obtention du brevet de technicien supérieur (BTS).

Pour vulgariser ses produits et ses offres de prestations, la direction régionale de ce centre a intégré des outils issus des nouvelles techniques de communication (TIC), dans toutes ses pratiques pédagogiques. Il est à noter que l’enseignement par correspondance, initialement dispensé sur support en papier et où la relation enseignant-apprenant était épistolaire, passe désormais au numérique, et ce, depuis 2012. Le coût de la formation varie entre 4000 et 15 000 DA, selon la spécialité choisie. 

 

Ahcène Tahraoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...