Régions Kabylie Tiziouzou
 

Saison estivale à Tizi Ouzou

10 millions d’estivants depuis juin

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Huit plages sont autorisées à la baignade dans la wilaya de Tizi Ouzou
Huit plages sont autorisées à la baignade dans la wilaya de...

Un flux de plus de 10 028 000 estivants a été enregistré sur les huit plages autorisées à la baignade de la wilaya de Tizi Ouzou depuis le lancement de la saison estivale.

Selon la direction du tourisme de la wilaya, on s’attend à dépasser les prévisions de 12 000 000 d’estivants d’ici la fin de l’été, étant donné l’importante hausse de la fréquentation des plages connue cette année. Les épisodes successifs de canicule enregistrés cette année, avec des températures frôlant les 50°C, ont motivé la hausse du nombre d’estivants sur les plages. Plus de 3 322 000 personnes ont foulé le sable des régions côtières durant la première quinzaine du mois d’août uniquement.

Le nombre a atteint 4 194 000 d’estivants durant le mois de juillet. Le chiffre est en hausse, comparé à celui enregistré l’année précédente pendant le même mois, où 2 881 000 personnes avaient fréquenté les plages de la wilaya, selon la direction du tourisme. Le constat est le même pour le mois de juin, où 2 511 000 estivants étaient au bord de la  mer, presque le double du bilan enregistré en 2016 à la même période, avec 1 307 000 personnes seulement. La fréquentation nocturne a été plus importante en juin ayant coïncidé avec le Ramadhan. Les mêmes services ont, en effet, recensé 1 846 000 estivants sur les plages de la wilaya après la rupture du jeûne. Le port de pêche et de plaisance de Tigzirt (40 kilomètres au nord de Tizi Ouzou) attire aussi les estivants, avec 1 652 000 visiteurs depuis le 1er juin.

Les interventions des éléments de la Protection civile se sont aussi multipliées au niveau des plages et ont atteint 888 opérations au 15 août dernier, selon le bilan de la direction du tourisme. Deux personnes noyées ont été déplorées jusqu’à présent, dont une à Caroubier (Azeffoun) et l’autre sur la plage non autorisée, à la baignade dite Tala N’Tikit (Aït Chafaâ). Les mêmes services ont, pour rappel, effectué 1 018 interventions et enregistré une noyade durant toute la saison estivale de 2016. La saison estivale est marquée cette année par les mesures mises en place afin d’assurer la gratuité des plages. Le directeur du tourisme à Tizi Ouzou, Rachid Gheddouchi, assure que la note émanant du ministère de l’Intérieur est respectée au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou. Le responsable explique toutefois que les prestations de service existent au niveau des plages. «Il faut que les gens fassent la différence entre l’accès à la plage, qui est gratuit, et les prestations de service, qui sont payantes», dira-t-il, assurant qu’il n’y a plus de concession d’espaces sur les plages. «Nous effectuons un suivi quasi quotidien de la situation et nous travaillons en collaboration avec les services de sécurité afin d’assurer le respect de la mesure de gratuité de l’accès aux plages», dira le directeur du tourisme.
 

Tassadit Ch.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie