Régions Kabylie Boumerdes
 

Versement de l’aide du Fonal : Files interminables devant la BADR

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.08.17 | 12h00 Réagissez

De longues files se forment journellement devant la Banque agricole et du développement rural (BADR) de Boumerdès.

Des dizaines de postulants à  l’habitat rural y viennent journellement des quatre coins de la wilaya pour retirer la 1re ou la 2e tranche de l’aide du Fonal, fixée à 700 000 DA. «Je suis déjà venu à trois reprises. La semaine dernière on m’a dit qu’il n’y a pas d’argent et aujourd’hui on me demande de revenir l’après-midi», dénonce un quadragénaire natif du village El Koudiat, dans la commune de Tidjelabine.

Selon lui, la BADR de Boumerdès est la seule banque qui a été choisie par la Caisse nationale du logement (CNL) pour verser l’aide. «Je ne comprends pas pourquoi on nous oblige à venir jusqu’ici alors qu’il y a une dizaine d’autres succursales de la BADR à travers la wilaya. La BADR de Boumerdès est dépassée. Aujourd’hui à 12h, ils ont versé pour 80 personnes.

On nous a dit qu’ils vont encore donner pour une quarantaine après-midi, mais il y a des dizaines de postulants qui sont revenus bredouilles», précise un citoyen habitant à Chabet El Ameur. Outre ce problème, nos interlocuteurs souhaitent l’augmentation du montant de l’aide. «700 000 DA ne suffisent même pas pour réaliser les fondations et la dalle. Surtout si on ajoute les frais du maçon. Tout est cher, il nous faut au moins 150 millions pour réaliser un F4», dira Saïd, natif de Beni Amrane. Ce dernier se plaint aussi «des contraintes bureaucratiques et des conditions exigées» aux postulants désirant construire en élévation.  A noter que la wilaya a bénéficié de 1722 aides à l’habitat rural depuis 2002. Cependant, seules 12800  habitations ont été réalisées, 6200 environ sont en cours de construction, alors que 2800 ne sont pas encore entamées. Des centaines de postulants auraient détourné la première tranche de l’aide (280 000 DA), versée, pour rappel, après l’obtention du permis de construire. Au lieu de revoir le mode d’octroi de l’aide, le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme a ordonné en novembre dernier le versement de la 2e tranche à tous les souscripteurs qui ont réalisé la plateforme et les poteaux. Or, auparavant, cette tranche n’était accordée qu’après le coulage de la dalle et la construction des contours de l’habitation.

Ramdane Kebbabi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...