Régions Kabylie Boumerdes
 

Naciria : Vie difficile dans les habitations précaires

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.06.17 | 12h00 Réagissez

Les habitations qui remontent à l’époque coloniale sont devenues un véritable casse-tête pour les autorités dans certaines communes de la wilaya de Boumerdès.

A Naciria, au moins une centaine de familles vivote encore dans ces constructions très exiguës. Une cinquantaine se trouve au village Taâzibt et d’autres au lieudit Zhamet, à deux pas du centre-ville. Ces cités, qui se sont détériorées au fil des années, n’ont rien à envier aux bidonvilles. «Nous n’avons qu’une chambre avec soupente et une cuisine. Cela fait 10 ans qu’on nous a promis de nous reloger dans des appartements décents. En vain», se plaint Amar, quadragénaire.

Le programme des 187 logements destiné à l’éradication de ces habitations accuse d’énormes retards dans la réalisation. «A présent, seuls 90 logements sont achevés, mais ils ne sont pas raccordés au réseau de voirie, d’eau, d’assainissement de gaz et d’électricité. L’Opgi a désigné une entreprise l’année dernière, mais elle n’a pas entamé les travaux», précise un élu à l’APC, ajoutant que le reste du projet est bloqué.

«Le maître d’ouvrage a résilié le contrat avec l’entrepreneur engagé, car celui-ci a failli à sa mission», a-t-il indiqué, en souhaitant l’attribution de la partie réalisée dans les mois à venir. «Nous sommes harcelés à longueur d’année par les occupants des cités en question. Leur attente a trop duré et nous souhaitons que l’Opgi fasse le nécessaire pour terminer le programme avant la fin de l’année pour répondre à leurs doléances».  

R. K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie