Régions Kabylie Boumerdes
 

Projet de logements à Naciria (Boumerdès)

Les souscripteurs dénoncent les lenteurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les immeubles peinent à sortir du sol
Les immeubles peinent à sortir du sol

Les  programmes de logements promotionnels aidés (LPA) lancés en 2014 connaissent d’énormes retards dans la réalisation. Le taux d’avancement des travaux ne dépasse pas les 40%. Les logements sont convoités de toutes parts.

La commune de Naciria a bénéficié de trois programmes de logements (100+76+50) promotionnels aidés (LPA). Cependant, ces projets risquent de ne pas être achevés de sitôt. Les postulants au programme des 100 unités en cours de réalisation au centre-ville dénoncent le retard mis pour l’établissement de la liste des bénéficiaires. «J’ai déposé mon dossier en 2012. Le projet dépasse les 40% d’avancement, mais les services de la daïra n’ont pas fait la liste.

Ces logements sont convoités de toutes parts. Il y a des gens qui auraient déjà versé de l’argent au promoteur pour les mettre sur la liste», dénonce un enseignant. Et, d’ajouter : «La liste a été finalisée il y a une année. On attendait juste qu’elle soit approuvée. Aujourd’hui, les autorités veulent la refaire pour inclure des proches de certains notables de la ville et des gens étrangers à la commune.» Entamé en 2014, le projet en question a connu d’énormes retards dans la réalisation.

Le taux d’avancement des travaux ne dépasse pas les 40%. Selon nos sources, le promoteur n’a toujours pas obtenu le permis de construire, au prétexte qu’il a empiété sur une parcelle de l’OPGI. Le wali avait demandé aux services des Domaines de régulariser sa situation, mais ses instructions sont restées sans suite. Le président de l’APC, M. Chemala, assure les postulants que la liste sera établie «selon l’ordre de mérite et en tenant compte de l’ancienneté de la demande et du lieu de résidence du concerné.

On a déjà tenu deux réunions à la daïra pour établir la liste. On ne l’a pas encore finalisée, parce qu’on a demandé des compléments d’enquête sur certains postulants», a-t-il expliqué, ajoutant que les cas aisés et ceux qui ne résident pas dans la commune ne seront pas inclus dans la liste des bénéficiaires.

Le second projet en cours de construction à la sortie ouest de la ville comprend 76 unités. Les souscripteurs du premier programme dénoncent le non- respect des procédures de payement par le promoteur. «Il nous a envoyé des mises en demeure récemment en nous sommant de payer la totalité du prix du logement alors que la loi stipule que cela se fera au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Le wali l’avait rappelé à l’ordre en janvier dernier lors de sa visite dans la commune, mais il n’a pas obtempéré et menace à ce jour les récalcitrants de les rayer de la liste des bénéficiaires», dénoncent certains souscripteurs. Confié à l’OPGI, le troisième programme comprend 50 logements, mais il n’est pas encore lancé malgré la désignation du terrain devant l’abriter et l’achèvement des études techniques.  
 

Ramdane K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie