Régions Kabylie Boumerdes
 

Boumerdès

L’association Kafil El Yatim au service les veuves et des orphelins

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.01.18 | 12h00 Réagissez

L’association Kafil El Yatim de la wilaya de Boumerdès multiplie les actions au service des veuves et des orphelins.

Entre 800 et 1050 couffins alimentaires sont distribués chaque mois à cette frange de la société. 2000 élèves reçoivent des trousseaux scolaires complets à chaque rentrée scolaire, des vêtements neufs à chaque Aïd, des chauffages et des couvertures pour l’hiver. La liste des actions caritatives de l’association Kafil El Yatim serait très longue à énumérer. Pourtant, cette association, dont le bénévolat est le maître-mot de toute mobilisation au profit de la veuve et de l’orphelin, ne possède même pas un siège digne de ce nom. Elle a élu domicile dans une pièce de la maison de jeunes de

Corso, en attendant un geste du wali. Elle se prépare à passer à un stade supérieur en s’inscrivant dans un projet national consacré totalement à la femme, «La veuve productrice». Ce projet consiste à encadrer les veuves et les orphelines dans le dispositif d’aide de l’Etat aux femmes nécessiteuses désireuses de bénéficier d’un crédit pour créer une microentreprise, comme une menuiserie, ou tout simplement de travailler au sein de son foyer dans la production des biens de consommation traditionnels (pain, gâteaux), produits artisanaux et couture. Pour ce faire, une rencontre de sensibilisation a été organisée samedi au centre islamique du chef-lieu de la wilaya.

Des intervenants de la direction de l’action sociale et de la Chambre de l’artisanat ont rencontré Slimane Hamoudi, responsable de l’association Kafil El Yatim de Boumerdès, pour expliquer les bénéfices à tirer de ce dispositif étatique. M. Hamoudi a également fait part du plan d’action de son association à travers le pilotage de ce projet national. Néanmoins, Kafil El Yatim craint que les veuves, qui sont au nombre de 1050 au niveau de la wilaya, et qui prétendent être productrices, se heurtent au problème du manque de locaux. Le wali avait déclaré récemment qu’il est question de distribuer les locaux du Président prioritairement à ces femmes. Elles espèrent qu’elles ne seront pas oubliées. 

Lakhdar Hachemane
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie