Régions Kabylie Boumerdes
 

Issers : Le marché devient un dépotoir

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.11.17 | 12h00 Réagissez


Créé dans les années 1870, le marché hebdomadaire des Issers n’a rien à envier à un dépotoir, où des tonnes déchets disputent la place aux baraques de fortune. «Cela fait une année qu’on a voulu le céder  par adjudication à un privé pour améliorer sa gestion, mais notre offre est sortie infructueuse à quatre reprises. Malgré cela, la direction des Domaines refuse de réduire le prix de cession, fixé à 9,6 millions par an», dira un élu à l’APC, estimant les revenus de ce marché à moins de 5 millions par an. Aujourd’hui, l’endroit baigne dans une anarchie indescriptible. Mais c’est la partie réservée à la vente de bétail qui rend les lieux infréquentables, à cause de l’insalubrité et des odeurs provenant des excréments du bétail. Malgré cela, tout s’y vend et s’achète. Ce marché connaît une affluence importante à longueur de semaine. L’APC a annoncé en 2015 sa délocalisation en dehors de la ville. Mais les choses se sont avérées plus complexes. La proposition des élus a buté sur l’opposition des services de l’agriculture. Outre la fermeture dudit marché, les habitants du centre-ville réclament aussi l’éradication du marché informel érigé près des arrêts de bus. 

Kebbabi Ramdane
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...