Régions Kabylie Boumerdes
 

Naciria

Des logements sans électricité ni eau

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.08.17 | 12h00 Réagissez


Le calvaire des souscripteurs des 70 logements socio-participatifs de Naciria n’en finit pas. Après 15 ans d’attente due aux blocages répétés du projet, les concernés découvrent, après la remise des clefs, que leurs appartements ne sont pas raccordés aux réseaux d’électricité et d’eau potable. «J’ai trouvé mon logement dans un état lamentable avec des infiltrations d’eau, du carrelage arraché et des portes qui ne se ferment pas. Les conduites d’eau alimentant nos maisons ont été volées et cisaillées», dénonce un souscripteur, qui déplore l’état de dégradation des locaux du rez-de-chaussée. Notre interlocuteur dit avoir été contraint de raccorder son appartement à l’électricité à partir d’une habitation du voisinage. «Les travaux de VRD ont été confiés à la DUC, mais celle-ci a mis énormément de retard pour s’acquitter des frais de raccordement à l’électricité. Sonelgaz attend jusqu’à présent l’encaissement de la facture pour ce faire», s’indigne-t-il. S’agissant de l’eau potable, les souscripteurs doivent déposer une demande à l’ADE, qui doit venir installer les compteurs. Une chose qui ne pourrait se faire avant la réparation des conduites cassées. Selon nos sources, seule une cinquantaine de souscripteurs ont obtenu les clefs de leurs appartements. Certains n’ont pas payé la totalité du prix du logement, fixé à 1,64 million de dinars pour les premiers postulants et 2 millions pour les remplaçants.

Ramdane Kebbabi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...