Régions Kabylie Boumerdes
 

Bordj Menaïel : Vers une rentrée scolaire difficile

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.08.17 | 12h00 Réagissez

La prochaine rentrée scolaire risque d’être très difficile dans plusieurs communes de la wilaya de Boumerdès. Le gel des projets de nouveaux établissements scolaires va encore accentuer la tension dans les trois paliers.

Dans la commune de Bordj Menaïel, le président de l’APC, Ahmed Hadjadj, fait état de six écoles primaires qui n’ont pas été réalisées faute de budget. «On avait fait des études pour construire des extensions et des groupements scolaires au niveau de toutes les agglomérations où il y a un manque de places pédagogiques. Malheureusement, les autorités centrales nous ont envoyé une instruction nous demandant de ne lancer aucun nouveau projet d’équipement», précise-t-il. Comme les années précédentes, la tension sera encore de mise au niveau des écoles primaires du côté sud de la ville, notamment à Tahrir. En sus des sites de chalets, cette partie abrite deux nouvelles cités d’habitation de 500 logements chacune.
Les autorités n’y ont prévu aucun équipement public. Une de ces cités a été attribuée en mai dernier. Ses occupants risquent de trouver d’énormes difficultés pour inscrire leurs enfants à l’école. L’année précédente, les écoles primaires de Tahrir et Bastos fonctionnaient avec le système de double vacation et des classes de plus de 45 élèves. Ce qui n’est pas sans impact sur la bonne scolarité des enfants et le rendement des enseignants.

Ramdane Kebbabi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...