Régions Kabylie Boumerdes
 

Bordj Menaïel : 90 constructions illicites non démolies

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.10.17 | 12h00 Réagissez

Il y a une semaine, le P/APC de Bordj Menaïel a fait état de 98 constructions illicites qui ont été recensées à travers la commune depuis le début de son mandat par les services de l’urbanisme.

«On a établi 82 décisions de démolition, mais seules 7 constructions ont été détruites», a-t-il indiqué lors de la présentation du bilan de l’APC.  M. Hadjadj n’a pas précisé les raisons ayant empêché ses services de sévir contre les indus constructeurs.

Outre les motifs de maintien de l’ordre et les risques encourus en cas de recours à la force publique, d’aucuns soupçonnent des complicités entre les responsables locaux et les propriétaires de certaines bâtisses illicites, notamment celles érigées à Batos ou encore à Tahrir. Le P/APC a même reconnu implicitement l’impuissance de l’exécutif devant l’ampleur du phénomène.

Selon lui, le nombre d’habitations précaires est passé de 280 en 2012 à 380 en 2017 à travers la commune. En effet, il est vrai que l’APC est dépourvue de force de dissuasion, la police communale n’étant pas encore créée, mais rien n’interdit la réquisition des forces de police ou de gendarmerie pour sévir contre les contrevenants. 
 

R. K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...