Régions Kabylie Boumerdes
 

Ammal : Des commerçants interpellent le HCA

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.01.18 | 12h00 Réagissez

Des commerçants affiliés à l’Union générale des commerçants et artisans algériens de la commune de Ammal interpellent le Haut-Commissariat à l’amazighité pour signer une convention facilitant «l’écriture des enseignes en langue amazighe».

Selon eux, ce serait un moyen de «promouvoir la langue des ancêtres». De même, les signataires de la correspondance attirent l’attention de la direction du commerce sur l’utilisation de noms et de dénominations dans des négoces «qui portent atteinte à l’intégrité de personnalités nationales et historiques».

En outre, les commerçants relèvent qu’une daïra comme celle de Thénia, qui est composée des communes de Béni Amrane, Ammal, Souk El Had et le chef-lieu, ne comporte que peu d’établissements éducatifs enseignant le tamazight, malgré l’existence d’une dizaine de CEM et de plusieurs lycées.

L. Hachemane
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie