Régions Kabylie Boumerdes
 

Inscrits sur le budget communal

106 projets non lancés à Bordj Ménaïel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.10.17 | 12h00 Réagissez

La cadence de réalisation des projets de développement est très lente dans la commune de Bordj Ménaïel. Ainsi, depuis 2012, l’APC a inscrit 426 opérations dans le cadre du budget communal, pour un montant de 909 millions de dinars.

Le P/APC a fait état récemment de 262 projets seulement qui ont été réalisés, précisant que 106 opérations ne sont pas encore lancées et deux autres sont bloquées à cause des  oppositions. Le coût des projets non entamés est estimé à 171 MDA. Le maire n’a pas précisé les raisons de ces retards, mais il s’est contenté de dire que la plupart des opérations non abouties ont été inscrites dans le cadre du budget de l’année en cours.

Un budget qui a connu une baisse de 655 millions de dinars durant ces dernières années, passant de 1,70 milliard en 2015 à 1,05 milliard en 2017. La population locale se plaint notamment de la détérioration des routes du chef-lieu, de l’insalubrité et des perturbations dans l’alimentation en eau potable.

Les habitants des agglomérations secondaires dénoncent le blocage des projets de gaz de ville, dont le taux de couverture à travers la commune est de 70%. C’est le cas des villages relevant de la région de Rouafa, où on déplore aussi le blocage d’un projet d’assainissement à Tala Oubrid, ainsi que celui portant revêtement des routes d’Idjelouahen et de Aïn Skhouna.  

R. K.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie