Régions Kabylie Bouira
 

Université de Bouira : Les enseignants cherchent à sauver l’année

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.06.17 | 12h00 Réagissez

Les complications des problèmes qui ont secoué l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, notamment les grèves cycliques, commencent à se manifester.

A titre d’exemple, les examens du deuxième semestre pour les étudiants de la faculté des sciences économiques, des sciences commerciales et des sciences de gestion, n’ont pas encore eu lieu. Et pour cause, les étudiants ont protesté et ont exigé le report des examens pour après le mois de Ramadhan. Les conséquences de ce report toucheront en premier lieu les étudiants de fin de cycle, qui ne seront pas en mesure d’obtenir leurs diplômes.

Ils seront ainsi privés de la participation aux différents concours de recrutement. Même la rentrée universitaire 2017/2018 sera affectée par les perturbations, car c’est à ce moment que les examens du 2e semestre et du rattrapage auront lieu. Les inscriptions pour la nouvelle année seront tributaires des dates du déroulement des examens reportés.

Face à cette situation inextricable, les enseignants ont tenu récemment une réunion d’urgence pour sauver l’année universitaire. Pour ce faire, il a été décidé d’un nouveau calendrier pour les examens ainsi que les échéanciers de dépôt des mémoires. Cependant, ces solutions risquent de provoquer le refus des étudiants.  

 

O. Arbane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie