Régions Kabylie Bouira
 

Un retard à rattraper dans l’irrigation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.02.18 | 12h00 Réagissez

Les capacités de la wilaya de Bouira en matière de stockage des eaux, que ce soit dans les barrages hydrauliques ou dans les retenues collinaires, avoisinent les 840 millions de mètres cubes.

Malheureusement, l’agriculture ne bénéficie pas amplement de cette ressource. Actuellement, la superficie irriguée à partir des eaux de surface ne dépasse pas les 4000 ha. Ce n’est que durant les dernières années que les pouvoirs publics ont commencé à consacrer des efforts dans l’extension des périmètres irrigués, mais qui demeurent insuffisants.

Le périmètre existant déjà dans la commune de M’Chedallah, à l’est de la wilaya, couvrant une superficie de 1600 ha, est toujours à l’arrêt. Le nouveau périmètre irrigué de la vallée du Sahel, à l’est de la wilaya, connaît aussi un blocage, pourtant les travaux ont été lancés en 2012.
Le projet consiste en l’installation d’un réseau d’irrigation qui servira les terres agricoles à partir du barrage de Tilesdit, à Bouira, et celui de Tichy Haf, à Béjaïa.

Le retard enregistré dans sa réalisation est dû essentiellement aux oppositions des particuliers au passage du réseau, notamment dans la wilaya de Béjaïa. Par ailleurs, d’autres nouveaux périmètres irrigués sont en projets. Il s’agit en premier lieu de l’aménagement hydro-agricole de la vallée du moyen Isser, englobant les terres agricoles des deux daïras de Lakhdaria et Kadiria, avec 934 ha, dont l’étude a été achevée. Son inscription est prévue prochainement.

Un autre périmètre irrigué de 1 600 ha est aussi projeté à Aïn Bessam, à l’ouest de la wilaya. Durant la fin de l’année écoulée, seul le périmètre irrigué du plateau des Aribs, avec 2200 ha,  dans les communes de Aïn Bessem, Bir Ghbalou et Raouraoua, a été mis en service. Par ailleurs, même après l’entrée en service du périmètre du plateau d’El Esnam, à l’est de la wilaya, les producteurs de pomme de terre ne cessent de se plaindre du manque d’eau.

Omar A.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...