Régions Kabylie Bouira
 

Agriculture de montagne

Plusieurs variétés d’arbres fruitiers négligées

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.02.18 | 12h00 Réagissez

Une enveloppe financière de 278 millions de dinars sera consacrée au volet de l’arboriculture dans le programme de développement des zones de montagne 2018/2019 à Bouira.

La superficie totale à planter s’élève à 2150 ha, répartis sur plusieurs régions montagneuses de la wilaya. La part du lion revient à l’olivier, qui occupera 1500 ha. Son budget est estimé à 150 millions de dinars. L’amandier et le pistachier viennent en deuxième position. Les deux cultures partageront une superficie de 400 ha.

Le coût des deux opérations s’élève à 7,5 millions de dinars. En dernière position on trouve, respectivement, le cerisier, l’abricotier et la figue de Barbarie, avec seulement 200 ha. Malheureusement, d’autres variétés d’arbres fruitiers de montagne, tels le caroubier, le châtaignier et autres ne sont pas inclus dans le nouveau programme dédié à l’agriculture de montagne.

Par ailleurs, les efforts visant le désenclavement des zones rurales demeurent insuffisants. Beaucoup de localités souffrent de l’isolement. Dans le programme d’ouverture des pistes agricoles engagé pour les deux années 2018 et 2019, il est prévu la réalisation de 135 km de pistes.

O. A.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...