Régions Kabylie Bouira
 

Cimenterie de Sour El Ghozlane (Bouira)

La crise fait baisser la demande

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.05.18 | 12h00 Réagissez


La cimenterie de Sour El Ghozlane, l’une des plus importantes filiales du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA), implantée au sud de la wilaya de Bouira, a enregistré  une production de 1 175 000 tonnes en 2017.

C’est ce qu’a annoncé, hier, le directeur général de la société, Bibi Brahim, à l’occasion des journées portes ouvertes organisées au niveau de l’usine. M. Bibi a rappelé que la production était de 148 000 tonnes durant l’année 2016. Néanmoins, l’usine enregistre une baisse en matière de demande du produit en raison surtout de l’arrêt des chantiers relevant du secteur de l’habitat et aussi de l’achèvement des projets structurants, à l’instar du tronçon autoroutier, des deux pénétrantes autoroutières de Tizi Ouzou et de Béjaïa, ainsi que d’autres structures relevant du secteur hydraulique. «Le dernier dossier de demande de ciment que nous avons reçu remonte au début de cette semaine. Il s’agit d’une demande de besoin en matière de ciment pour la réalisation de 2000 logement AADL au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou», a indiqué M. Bibi, ajoutant que la capacité de production annuelle au niveau de la cimenterie de Sour El Ghozlane est d’un million de tonnes. «30% de notre production étaient destinés dans un passé récent aux entreprises intervenant dans le cadre du projet de l’autoroute Est-Ouest», a-t-il rappelé. Pour se rapprocher et surtout dénicher une autre clientèle, la cimenterie a décidé récemment de l’ouverture de plusieurs dépôts de vente à travers les wilayas d’Adrar et de Tamanrasset. Cependant, la crise frappant les différents secteurs, notamment celui de l’habitat, a influé négativement sur les ventes et les recettes de cette société. Le responsable de l’usine a indiqué que GICA a mis en place, et ce conformément aux orientations des pouvoirs publics, une autre stratégie visant à conquérir les marchés extérieurs.

Il a annoncé qu’une quantité importante du produit a été dégagée pour l’exportation. Sur un quota de 200 000 tonnes de clinker qui a été exporté vers des pays d’Europe, M. Bibi a indiqué que la cimenterie de Sour El Ghozlane a contribué à hauteur de 15 000 tonnes. Un autre marché a été signé et vise l’exportation de 500 000 tonnes de ciment vers le Gabon, a précisé le même responsable. S’exprimant au sujet du respect des normes environnementales, un investissement de près de 900 millions de dinars a été dégagé visant surtout le renouvellement et l’entretien des filtres et autres équipements. Des électro-filtres destinés à la préservation de l’environnement et surtout la santé publique ont été installés, a-t-on assuré.

Amar Fedjkhi
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...