Régions Kabylie Bouira
 

Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira

Des projets novateurs attendent valorisation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.06.18 | 12h00 Réagissez

L’ouverture de l’université Akli Mohand Oulhadj sur le monde de l’entrepreneuriat commence à donner des résultats appréciables sur le terrain. Le projet mené à la Maison de l’entrepreneuriat de l’université en est un bon exemple.

«Après ma nomination à la tête de la Maison de l’entrepreneuriat en 2017, mon équipe et moi-même avions eu l’idée d’organiser une formation au profit des étudiants en fin de cycle. Nous avions adopté un programme gratuit de l’Unesco 2006, intitulé «Je crée ma petite entreprise» que nous avons modifié et complété. Le souci était de mettre le programme en adéquation avec l’environnement socio-économique local à Bouira», dira Samir Aït Akkache, directeur de la Maison de l’entrepreneuriat. «Parmi les modifications introduites figure en premier lieu le contact direct entre étudiants porteurs de projets avec des entrepreneurs dès les premières séances de la formation.

La mise en valeur des potentialités de la wilaya de Bouira dans tous les domaines était aussi l’un de nos objectifs. Nous avions aussi introduit un chapitre traitant des notions d’entrepreneur et l’entrepreneuriat.

Lors du lancement de la formation en novembre 2017, des étudiants ont soumis une dizaine de projets dans divers domaines», ajoute notre interlocuteur. Pour lui, l’avantage de cette formation réside plutôt dans sa durée qui est de 3 mois, à hauteur d’une séance de 4 heures chaque fin de semaine. Chaque séance était assurée par un nouveau formateur issu de l’un des partenaires de la Maison que l’entrepreneuriat, qui sont l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), le centre de facilitation, les deux Chambres du commerce et de l’artisanat, sans omettre les enseignants universitaires spécialisés. «La formation a eu un impact positif sur les étudiants qui avaient aussi participé à des start-up à l’échelle nationale.

En même temps, ils avaient eu l’occasion de suivre d’autres formations de courte durée dans des entreprises», dira le Dr Aït Akkache. Sur les dix projets retenus, six ont abouti. Le premier projet, une usine de fabrication de fil en plastique ayant été recyclé deux fois qui entrera dans la production des tissus. Le deuxième projet, une application d’achat et de vente sur internet dédiée aux grandes surfaces commerciales des grandes villes. Un autre projet ambitieux est celui de la fabrication du charbon actif à base de noyaux d’olives et de dattes. Ce matériau sera utilisé dans des filtres pour purifier l’air dans les véhicules.

Le quatrième projet abouti est celui de la fabrication d’une crème hydratante médicinale à base d’huile d’olive. Les deux derniers projets sont : une base de données informatiques facilitant le contact immédiat entre tous les actifs d’une entreprise, et enfin une fromagerie avec de nouvelles recettes. M. Akkache précise que tous ces projets auront un impact socio-économique positif une fois mis en valeur.

Les porteurs de ces projets participeront à une manifestation à la foire de la Safex, à Alger. Après la réussite de cette première expérience à la Maison de l’entrepreneuriat, le Dr Aït Akkache et son équipe visent la création d’un incubateur à l’université de Bouira, à l’instar de ceux des universités de Béjaïa, Constantine, Tlemcen et Ouargla. «Nous avons soumis une demande à l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (Anvradet), qui relève du ministère de l’Enseignement supérieur, pour la création d’un incubateur à l’université de Bouira.

Nous avons une multitude de projets et d’ingénieuses idées que nous devons prendre en charge. Nous attendons toujours la réponse des autorités compétentes», dira le directeur de la Maison de l’entrepreneuriat qui promet des nouveautés pour les prochaines sessions de formation.
 

Omar Arbane
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie