Régions Kabylie Bejaia
 

Rencontre poétique de la Soummam

Préparatifs pour la onzième édition

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.10.17 | 12h00 Réagissez

Après l’hommage rendu à feu Mohamed Benhanafi, à la dixième édition de la rencontre poétique de la Soummam, vient le tour d’Ahmed Lahlou et Mourad Rahmane, auxquels l’association Etoile culturelle d’Akbou dédie la onzième édition qu’elle prépare.

En effet, l’association lance un appel à participation à la rencontre poétique qui se déroulera du 21 au 24 décembre 2017 à la maison de jeunes Abderahmane Farès d’Akbou. Les poètes, de tous les horizons, sont conviés.
Les participants viennent habituellement des quatre coins de l’Algérie pour prendre part à cet espace d’échange et de convivialité. Ils sont nombreux et nombreuses à attendre ce rendez-vous avec impatience, une des rares occasions qu’ils ont de déclamer leurs poèmes, écouter ceux des autres et surtout pouvoir évaluer leur niveau.

Le cercle des poètes, créé l’année passée pour accroître l’espace alloué pour la poésie, mais surtout pour la préservation de la pratique et la promotion de cet art de l’oralité, est à l’honneur cette année pour concocter un programme à la hauteur de l’événement. Des conférences, des ateliers d’écriture, des exercices d’adaptation et un récital poétique seront au menu, en attendant l’enrichissement de ce programme.
Fidèle à la tradition, au mois de décembre de chaque année, la maison de jeunes Abderahmane Farès accueillera les participants au concours de l’édition en cours, les invités d’honneur amoureux et professionnels de la poésie, les membres de jury et les lauréats de l’édition précédente pour leur remettre leurs recueils.

Ecrire trois poèmes en caractères latins et les envoyer à temps (à tamedyazt@yahoo.fr), remplir la fiche de participation et s’acquitter des frais (500 DA) sont les conditions pour prendre part à la rencontre. En plein dans les préparatifs, les organisateurs sont sûrs de pourvoir tirer vers le haut la qualité de ce rendez-vous annuel.
A noter que la rencontre poétique amazighe de la Soummam est parmi les trois espaces dédiés à la poésie amazighe existant dans la région avec la rencontre de Adrar n’Fadh, organisée par l’association locale, et le festival de Smaïl Azikiou, à Ath Ziki, à Tizi Ouzou.

 

Boualem Bacha
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...