Régions Kabylie Bejaia
 

3e Salon international du tourisme de Béjaïa

Pour la promotion du tourisme d’affaires

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	La maquette d’une maison kabyle a été exposée pour vendre l’image d’une culture ancestrale
La maquette d’une maison kabyle a été exposée...

Les efforts fournis par les opérateurs et les associations doivent être soutenus par les autorités avec la relance des projets gelés et l’incitation des entrepreneurs à concrétiser leurs projets.

Placée sous le thème du tourisme d’affaires, la 3e édition du Salon international du tourisme de Béjaïa, ouvert par l’Office local du tourisme le 28 octobre et clôturé hier à la Grande surface du lac du chef-lieu de wilaya, a connu la participation de six pays, à savoir la Tunisie, l’Egypte, la Turquie, le Luxembourg, le Maroc et les Emirats arabes unis (Dubaï), une trentaine d’opérateurs dans le domaine touristique, ainsi que de nombreuses associations locales.

L’objectif assigné au Salon, selon ses organisateurs, «est de mettre en relation d’affaires les entreprises nationales et étrangères avec les opérateurs locaux (hôtellerie, restauration, agences de voyages et de tourisme…) pour faire connaître les potentialités économiques et touristiques qu’offrent la wilaya de Béjaïa et les opportunités d’affaires qu’elle propose».

Les initiateurs de la manifestation estiment également que  «de par son histoire trois fois millénaire et de sa configuration naturelle, sa multitude de sites touristiques et de sites historiques. Béjaïa est une ville qui a un atout touristique, mais qui est également dotée d’un port et d’un pôle industriel ainsi que d’un pôle universitaire, ce qui donne à cette région le caractère d’affaires et de business favorable au développement du tourisme d’affaires».

Avec l’existence d’un potentiel touristique réel dans la wilaya, les autorités locales sont appelées à relancer les projets gelés du fait de l’austérité, d’autant plus que la relance de ces programmes est l’un des motifs du gouvernement justifiant le recours à la planche à billets pour renflouer les caisses du Trésor public.

Aussi, il s’agit de trouver des solutions pour les dossiers d’investissements restés bloqués pour des motifs administratifs et exhorter les porteurs de projets à les concrétiser. A ce sujet, le retard dans la réalisation des projets touristiques sur la bande littorale, attribués à des investisseurs nationaux, est édifiant. Des parcelles de ces zones d’expansion touristique ont été attribuées pour la construction de toutes sortes de complexes touristiques depuis plusieurs années, mais aucun projet n’est sorti de terre à ce jour.

Les stands du Salon du tourisme n’ont abrité que des opérateurs touristiques, mais aussi des associations évoluant dans le secteur du tourisme et des agriculteurs qui sont venus exposer l’autre patrimoine touristique de la région en matière de produits de terroir, à l’image de la fameuse figue sèche de Béni Maouche, de l’huile d’olive, des bijoux berbères…etc. L’un des stands est celui de l’aéroclub Béjaïa-Soummam, qui propose des formations et des activités sportives en parapente.

Pour la représentante du club, «ce genre de Salon est important pour nous, dans la mesure où nous sommes venus proposer aux agences touristiques d’intégrer dans leur offre de voyages organisés des activités sportives aux étrangers qui visitent Béjaïa». Une autre association, spécialisée dans la prospection des sites susceptibles d’enrichir les circuits touristiques proposés par les agences de voyage et
les hôtels, s’active pour attirer des visiteurs nationaux et étrangers tout en faisant profiter les opérateurs et les artisans locaux dans le cadre d’un échange culturel.

L’association Béjaïa Perle d’Afrique, une organisation de tourisme et d’échanges culturels, évolue justement dans ce créneau. Sa présidente pense que «chaque association peut aider ou apporter sa pierre dans la promotion du tourisme dans la région, chacun à sa manière, avec ses moyens et dans le cadre de sa vocation».  
 

Nordine Douici
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie