Régions Kabylie Bejaia
 

Ouzellaguen : La gare ferroviaire en piteux état

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.01.18 | 12h00 Réagissez

Pathétique et lamentable. Tel est le sort de la gare ferroviaire d’Ighzer Amokrane, dans la commune d’Ouzellaguen. Livré à l’abandon depuis plusieurs décennies, le site, qui faisait office de halte pour les navettes de la SNTF, s’est progressivement mué en une poche cloacale.

La petite bâtisse, qui a abrité par le passé le bureau du chef de gare et la salle d’attente pour voyageurs, exhibe une triste figure et exhale des effluves nauséabonds. A vomir les tripes. Depuis qu’elle n’est plus exploitée, la structure s’est forgé une autre vocation. Des moins enviables. On s’y réfugie pour se soustraire aux intempéries. On s’y planque pour savourer une mousseuse. Elle sert même de latrines, comme peuvent en témoigner les tas de déjections qui empestent l’enceinte et les abords de l’ouvrage. Tous les coins et les recoins sont lestés d’ordures de toutes natures.

On y retrouve des canettes, des sacs en plastique, des bouteilles, des tessons et des débris, autant sur le parcours de la voie ferrée, que sur les caniveaux et les étendues champêtres environnantes. «La gare est devenue un refuge pour les amateurs d’alcool et les désœuvrés. Quiconque désire passer du bon temps et noyer le spleen, s’y invite pour de longues heures de défoulement.

C’est aussi un point de ralliement pour les camés», témoigne un citoyen résidant au quartier de la gare. «La présence de ces malotrus nous incommode et nous importune au plus haut point. Nous avons tenté à plusieurs reprises de les faire partir, mais ils finissent toujours par rappliquer», fait remarquer un autre riverain. En raison de l’insécurité, de l’insalubrité et tant d’autres facteurs qui agissent comme des repoussoirs, les usagers du rail ne transitent  par cette gare-fantôme qu’en cas de stricte nécessité.
 

M. A.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...