Régions Kabylie Bejaia
 

Mouvement des enseignants

Le Cnapeste exige de la transparence

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.07.17 | 12h00 Réagissez

Le conseil de wilaya de Béjaïa du Cnapeste dénonce la mauvaise gestion dont aurait fait preuve la direction de l’éducation dans l’opération du mouvement des enseignants.

«Devant la situation qui prévaut en cette fin d’année scolaire au sein du secteur de l’éducation de la wilaya de Béjaïa, caractérisée notamment par l’opacité, la confusion et l’improvisation, le conseil de wilaya du Cnapeste, réuni le 3 juillet 2017, tient à dénoncer fermement l’attitude irresponsable de la direction de l’éducation dans sa gestion du mouvement des enseignants», écrit le syndicat dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Le Cnapeste fait un constat «affligeant» sur la gestion du dossier du mouvement des enseignants ainsi que sur d’autres opérations liées au personnel. Il dénonce notamment «l’exclusion dont font l’objet les représentants des enseignants aux commissions  paritaires dans les préparatifs de l’opération du mouvement des enseignants». Pour le Cnapeste, cette exclusion a comme corollaire «la création et la suppression de postes en catimini». Le syndicat dénonce aussi «le retard et l’opacité ayant caractérisé l’établissement des cartes scolaires et administratives et l’absence, à ce jour, de tableau du mouvement, alors que l’année scolaire est achevée».

Devant cette situation et afin «de ne pas cautionner une éventuelle mascarade», le conseil de wilaya du Cnapeste réitère son «exigence de transparence et met en garde contre toute opération menée au pas de charge».

Le conseil, tout en décidant de maintenir sa session ouverte, apporte son «soutien total» aux représentants des enseignants aux commissions paritaires et exige de la direction de l’éducation de prendre en compte les préalables formulés par ces derniers «en vue de procéder dans un cadre transparent et serein au mouvement des enseignants». Dans le cas contraire, le syndicat a instruit ses représentants «de ne pas cautionner cette opération».

Enfin, le syndicat anticipe et dit «non à toute gestion opaque et hasardeuse», comme il met en garde contre tout «favoritisme» ou «clientélisme». 

M.H.-K.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie