Régions Kabylie Bejaia
 

Lait en sachet : Talsa dénonce la vente concomitante

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.10.17 | 12h00 Réagissez

Dans une correspondance adressée cette semaine au directeur de l’unité Giplait d’Amizour, l’Association sociale pour la protection du consommateur et de l’environnement Talsa dénonce la vente concomitante du lait en sachet pratiquée par de nombreux commerçants et exige sa cessation immédiate.

«La pratique en cours actuellement de l’achat de quatre sachets de lait reconstitué pasteurisé, subordonné à l’achat d’un sachet de lait de vache pasteurisé est contraire à la loi 04-02 du 23 juin 2004 fixant les règles applicables aux pratiques commerciales», soulignent les rédacteurs de la correspondance. L’article 17 de ladite loi stipule en effet qu’«il est interdit de subordonner la vente d’un bien à l’achat d’une quantité imposée ou à l’achat concomitant d’un autre bien ou d’un service, ainsi que de subordonner la prestation d’un service à celle d’un autre service ou à l’achat d’un bien».

Tout en dénonçant ceux qui s’adonnent à cette vente illégale et en soulignant le désarroi des ménages face à cette pratique, l’association met en garde qu’en cas de nécessité, elle usera de tous les moyens que lui confère la loi pour faire cesser cette pratique et mettre les contrevenants devant leurs responsabilités. 

B. B.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie