Régions Kabylie Bejaia
 

Feux de forêt à Ouzellaguène

Grande mobilisation des villageois

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Des bénévoles en pleine action
Des bénévoles en pleine action

Grâce au courage et au dévouement des habitants d’Ighzer Amokrane et des villages voisins, le climat est redevenu vivable dans cette région de la Soummam, après des pertes matérielles et des dégâts énormes causés par les derniers feux. Ils ont été des centaines à offrir spontanément leurs services, leurs citernes, leurs camions ou leurs bras pour éteindre les feux.

Les citoyens d’Ouzelaguene, de Sidi Aïch et des villages voisins n’ont ménagé aucun effort. Ils ont fait face aux feux aux côtés des vaillants pompiers et forestiers. Ces derniers étaient dépassés par la puissance des flammes et ont lancé un appel à la solidarité et à la mobilisation citoyenne.

«Si les habitants n’étaient pas à nos côtés, nous serions toujours en train d’affronter les feux au moment où je vous parle», nous confie un des pompiers. «Cette journée est marquée par la mobilisation citoyenne, je suis fier de ma localité», déclare un des nombreux citoyens ayant participé aux secours de certains villageois menacés par les flammes. «Un grand merci à nos voisins et à tous ceux qui ont donné un coup de main. Du moment qu’il y a de l’entraide, nous sommes en sécurité», poursuit-il.
La région de Sidi Aïch a connu le même scénario.

«Pas moins de cinq feux au niveau de Chemini, Souk Oufella, Tifra, Akfadou et Tibane ces deux derniers jours. Il y a beaucoup d’interrogations sur l’origine de ces feux», déclare Zahir Attouche, le P/APC de Tibane. «Merci pour tous ceux qui ont contribué à maîtriser ces incendies, à savoir les citoyens, la Protection civile, ainsi que les travailleurs communaux», conclut-il.
Concernant l’incendie au lieudit El Kadous, dépendant de la commune d’Ouzellaguene, il a été, informe un communiqué de la Protection civile, «circonscrit par les moyens des secteurs de Seddouk, d’Akbou, de l’unité principale et de la colonne mobile, appuyés par les renforts de la Conservation des forêts, des camions ravitailleurs d’eau de l’APC d’Ouzellaguene, trois bus de l’APC remplis de volontaires et 10 tracteurs-citernes acheminés par l’usine IFRI».

S’agissant du bilan des incendies qui n’a pas encore été établi, le même communiqué ajoute que «contrairement à ce qui a été dit çà et là, il n’y a pas de destruction de maisons, seulement l’incendie s’est rapproché des habitations, sans toucher l’intérieur».
 

Boualem Bacha
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie