Régions Kabylie Bejaia
 

Fethoune (Chellata)

Formation des jeunes à l’animation associative

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.08.17 | 12h00 Réagissez


Dans le cadre du projet «Du sud au nord, un accompagnement à la prise en charge des jeunes animateurs pour adolescents associatifs», financé par le Fonds canadien des initiatives locales (FCIL), appuyé par la commune de Chellata et porté par l’association Tudert, en partenariat avec l’association l’Etoile culturelle d’Akbou, à travers son centre d’écoute et d’orientation, et l’association Hillal Saoura, qui active dans l’animation pédagogique et artistique dans la commune de Beni Abbes, le village Fethoune a vécu ce mois d’août au rythme des activités associatives.

Vingt-deux adolescents de Beni Abbes, d’Akbou et de Fethoune se sont donné rendez-vous au village Fethoune pour un séjour d’échange d’expériences, de connaissances et d’apprentissage.

«La première activité fut un atelier de formation qui s’est déroulé du 6 au 10 août, au profit de douze animateurs de ces associations, au niveau du village Fethoune. Les objectifs étaient : l’appropriation du projet par les animateurs en le décortiquant dans ses détails et l’acquisition de quelques notions de base sur la pédagogie de projet, une méthode qui sera suivie pour l’accompagnement des adolescents pour la construction et l’exécution de leurs différents projets d’animation», précise Karim Slimani, secrétaire général de l’association Tudert. A l’issue de cet atelier, un programme et une feuille de route détaillés sont établis pour une «meilleure organisation de la première session de l’échange entre jeunes adolescents du sud et du nord», ajoute-t-il.

L’Association pour la culture et le développement communautaire (ACDC), de Beni Abbes, a apporté son appui technique en accompagnant les principaux acteurs à une planification des séances de consulting, l’aide à la conception et l’utilisation des différents outils de gestion ainsi que l’encadrement et la formation de jeunes animateurs, ce qui a permis aux jeunes de mettre en place une multitude d’activités d’animation, à l’instar de jeux de coopération, d’ateliers d’échanges, d’ateliers de création artistique et plein d’autres thématiques.
La rencontre a été clôturée avec la promesse de pérenniser les actions et les projets entrepris durant ce séjour, d’autant plus que le projet en lui-même prévoit deux autres sessions : une en décembre et une en janvier.

B. Bacha
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie