Régions Kabylie Bejaia
 

Education : La Direction fait le point du secteur

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.09.17 | 12h00 Réagissez

Une conférence de presse a été tenue, hier, par le directeur de la DE et son SG, afin de rendre compte de la situation du secteur et de la rentrée scolaire.

En dehors de la présentation, par les chiffres, du secteur au niveau local, les conférenciers se sont attardés sur l’opération des affectations des enseignants, qui, faut-il le souligner, a suscité le mécontentement d’une partie des enseignants. Bezza Benmansour, SG, a assuré que «l’opération s’est déroulée dans la transparence, où les commissions mixtes de l’éducation ont joué un rôle majeur dans le traitement de ce dossier et satisfait plud de 92% des cas traités».

Toutefois, le responsable ne dément pas l’existence de pressions internes et externes -sous forme d’«interventions»- exercées sur les membres des commissions et qui sont de nature à perturber et à discréditer le travail des commissions. «Ce mécanisme mis en place dans le but de consolider et concrétiser la participation des travailleurs dans la gestion de leur carrière semble résister tant bien que mal aux assauts de la clientèle du secteur et des prédateurs qui monnayent des postes et même des informations», dit à ce sujet un membre d’une commission paritaire.

Concernant le chapitre des logements d’astreinte indûment occupés par des retraités, la DE a pu libérer par voie de justice, entre 2015 et 2017, 122 logements dans les lycées et CEM, pendant que 73 autres cas sont en justice. Quant aux logements dits «Dantin», Bezza Benmansour affirme que ce «dossier n’est pas du ressort de la DE. Ce sont les services des Domaines qui refusent de les céder aux enseignants bénéficiaires».

En ce qui concerne le problème de la libération des élèves du primaire entre 12h et 13h, le DE a exprimé sa volonté «de réunir les parents d’élèves, les enseignants et les directeurs, ainsi que les inspecteurs concernés, pour lancer une réflexion afin de trouver une solution qui permettra de garder les enfants dans les écoles, loin des dangers de la route, et mettre à leur disposition des éducateurs et des moyens de distraction».

N. D.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...