Régions Kabylie Bejaia
 

Centre de lutte contre le cancer d’Amizour

Des recommandations pour enrichir l’étude

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.11.17 | 12h00 Réagissez

 
	La maquette du projet
La maquette du projet

L’étude de réalisation du centre de lutte contre le cancer (CLC), qui sera construit dans la commune d’Amizour, au lieudit Lemhali, sur une assiette de terrain de 7 hectares, a fait l’objet d’une réunion, au CHU Khellil Amrane de Béjaïa, avec la participation des oncologues, le conseil consultatif du CHU, ainsi que d’autres spécialistes concernés par la prise en charge des cancéreux et en présence du bureau chargé de l’étude.

«Dans la perspective de la relance du projet, nous avons tenu à examiner avec le chargé de l’étude la conception du projet avant l’entame des procédures d’appel d’offres et pour voir si le plan initial répond aux exigences et aux normes d’une telle structure», nous a déclaré Khellil Mohamed Toufik, DSP de Béjaïa.

Cette rencontre, selon notre interlocuteur, «vise à enrichir l’étude à travers des recommandations et des propositions venant des praticiens pour éviter des imperfections liées à la fonctionnalité du centre et que le bureau d’architecture prendra en compte dans sa finalisation de l’étude».

Et d’ajouter que «les travaux de réalisation seront entamés incessamment suite aux dernières décisions prises par l’Etat relatives au dégel, notamment des projets du secteur de l’éducation et de la santé».

Cela dit, les projets des CHU (Centres hospitalo-universitaires) ne sont pas concernés par le dégel, à l’image du CHU de Béjaïa, atteste le responsable, cité par le site web du CHU.

De son côté, Athmane Mehdi, responsable du bureau de l’information, de la communication et de l’audiovisuel du CHU de Béjaïa, a indiqué que «le bureau d’études de recherches et d’engineering général (Bereg) chargé du projet a exposé les grands axes portant la réalisation de cette infrastructure, d’une capacité d’accueil de 140 lits».

Inscrit en 2008, le futur centre de lutte contre le cancer d’Amizour «comportera trois principaux blocs pour l’administration, la radiothérapie et la médecine nucléaire, ainsi qu’un bloc de chirurgie, qui sera composé de trois salles d’opération, en plus d’une unité de greffe de la moelle osseuse», selon la même source.

L’étude inclut également un hôpital du jour, en plus d’une bâtisse pour l’oncologie pédiatrique et une autre pour l’oncologie adulte. Le caractère régional de cette infrastructure impose aussi la mise en place d’un «accueil qui prodiguera des prestations aux accompagnateurs des patients et des espaces dédiés à la pédagogie, tels que des salles de conférences, d’enseignement et une bibliothèque», précise-t-il, avant d’indiquer que «l’appel d’offres pour l’acquisition des équipements a été lancé».

Nordine Douici
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie