Régions Kabylie Bejaia
 

CHU Khellil Amrane de Béjaïa : Deux employés agressés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.07.17 | 12h00 Réagissez

La violence dans les hôpitaux est devenue légion. Le jour de l’Aïd El Fitr, les «permanenciers» et les patients du CHU Khellil Amrane de Béjaïa ont en eu la démonstration par deux individus n’ayant sans doute pas apprécié la prise en charge.

En effet, deux employés de l’établissement hospitalier ont été agressés physiquement, dimanche dernier, sur leur lieu de travail, a indiqué un communiqué du bureau de l’information, de la communication et de l’audiovisuel du même établissement. Le communiqué du CHU ne relate pas, cependant, les circonstances de ces incidents et ne précise pas ce qui aurait amené les agresseurs à s’en prendre aux travailleurs. La première victime est un cadre paramédical de radiologie qui a été agressé par un jeune homme en état d’ivresse, précise le communiqué. La seconde victime est un agent de sécurité de l’hôpital Frantz Fanon qui a été «attaqué au couteau pendant qu’il essayait d’assurer l’ordre au service ORL». Face à cette situation que la direction du CHU qualifie d’«inadmissible», la direction générale du Centre hospitalo-universitaire de Béjaïa, «dénonce avec vigueur ces actes irresponsables pouvant perturber le climat de travail».
Suite à cet incident, la DG du CHU a lancé un appel à tout le personnel, l’invitant à «rester vigilant et solidaire pour permettre à notre établissement de garantir une prise en charge de qualité aux patients». De son côté, le personnel du CHU avait, pour rappel, observé une grève pour protester contre cette situation. 

 

Nordine Douici
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...